Diane Dewez, candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2020

Avant de participer aux qualifications rennaises à MT180s, organisées le 4 mars 2020, Diane Dewez, doctorante à l'Insa Rennes et à IRISA/Inria Rennes a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : "Interaction basée sur l'avatar en réalité virtuelle".

Diane Dewez

Questions à une candidate à "Ma Thèse en 180 secondes" 2020

Quelles sont les dernières étapes de votre formation avant la thèse, et pourquoi vous-êtes vous engagé·e dans cette voie ?
Après mon bac S, j'ai été élève-ingénieur à l'INSA Rennes pendant 5 ans (en classe préparatoire intégrée puis au département informatique).
J'ai fait mon stage de fin d'études dans mon équipe de recherche actuelle. J'adore le sujet de recherche et l'ambiance dans l'équipe et dans le labo en général. J'ai décidé de faire une thèse pour découvrir davantge un domaine qui me passionne et m'y spécialiser.

Pourquoi tentez-vous MT180s ?
J'ai toujours apprécié la vulgarisation et la médiation scientifique, je trouve ça intéressant de faire comprendre des concepts à des gens qui n'en sont pas forcément familiers. C'est aussi un challenge de s'adapter au public à qui on s'adresse. C'est aussi un moyen de faire découvrir notre "monde" et, j'espère, d'intéresser les gens.

Qu'est-ce qui vous paraît le plus difficile à réaliser dans l'exercice ?
Il faut à la fois en dire assez pour que les gens sachent ce qu'on fait, tout en n'en disant pas trop pour ne pas dépasser le temps. Et surtout, il faut garder l'attention des gens pendant ces trois minutes !

Et après la thèse ?
Je ne pense pas rester dans la recherche académique, je préférerais travailler en entreprise, mais toujours dans le même domaine. Mon rêve serait de faire de la réalité virtuelle pour la santé, dans une start-up ou en R&D.