Raison d'être et missions

L’Université de Rennes 1 est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. La recherche et sa valorisation constitue une marque distinctive qui fait sa renommée à l’international et auprès des entreprises. À l’avant-garde des savoirs, l'établissement est un acteur de premier plan pour la formation tout au long de la vie, qu'elle soit initiale ou continue.

Des enseignants et des étudiants
  1. Progresser, innover, entreprendre
  2. Six missions essentielles

Progresser, innover, entreprendre

L’Université de Rennes 1, dont les racines remontent au XVe siècle, considère la recherche et sa valorisation comme une priorité, comme une marque distinctive qui fait sa renommée à l’international et auprès des entreprises.

À l’avant-garde des savoirs, l'établissement est un acteur de premier plan pour la formation tout au long de la vie. Ce rôle lui confère une responsabilité considérable vis-à-vis de la société et fait de lui un moteur essentiel du développement socio-économique et culturel du territoire.

L’université s’appuie sur une culture d’exigence, d’ouverture et d’innovation, incarnée par des formations de qualité qui emmènent ses étudiants vers la réussite de leur insertion professionnelle.

En France comme à l’international, nous mobilisons nos expertises pour relever les défis sociétaux que sont la transformation numérique, le développement durable, la santé, la sécurité… en développant des coopérations pour favoriser les échanges et valoriser les avancées de la recherche.

David Alis, président de l'Université de Rennes 1

Six missions essentielles

De par ses statuts, l’université contribue à l’accomplissement des missions du service public de l’enseignement supérieur, qui sont :

  1. La formation initiale et continue tout au long de la vie ;
  2. La recherche scientifique et technologique, la diffusion et la valorisation de ses résultats au service de la société. Cette dernière repose sur le développement de l'innovation, du transfert de technologie lorsque celui-ci est possible, de la capacité d'expertise et d'appui aux associations et fondations, reconnues d'utilité publique, et aux politiques publiques menées pour répondre aux défis sociétaux, aux besoins sociaux, économiques et de développement durable ;
  3. L'orientation, la promotion sociale et l'insertion professionnelle ;
  4. La diffusion de la culture humaniste, en particulier à travers le développement des sciences humaines et sociales, et de la culture scientifique, technique et industrielle ;
  5. La participation à la construction de l'Espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
  6. La coopération internationale.