Politique internationale et chiffres clés

L'Université de Rennes 1 est une université multidisciplinaire, reconnue en France et à l'international pour son excellence et sa recherche dynamique

logo rennes 1 fond globe europe
  1. L’Université de Rennes 1, université intensive en recherche
  2. Une offre de formation tournée vers l’international

L’université de Rennes 1, qui trouve ses racines au XVe siècle, fait partie des douze principales universités françaises. Située au cœur d'une cité à taille humaine, elle se trouve à seulement  1h30 de Paris,  grâce à la Ligne Grande Vitesse mise en place en 2017.

Dotée de nombreux atouts et décidée à participer aux défis majeurs de l'innovation et de la connaissance du XXIe siècle, l'Université de Rennes 1 a fait de la coopération internationale et de la contribution à la construction de l’Espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche une priorité.

 

L’Université de Rennes 1, université intensive en recherche

l’Université de Rennes 1, considère la recherche et sa valorisation comme une priorité, une marque distinctive qui fait sa renommée à l’international et auprès des entreprises. Elle comprend quatre secteurs de recherche.

A l’international, les collaborations scientifiques de l’université sont parfois structurées et reconnues par le soutien des organismes de recherche. A l’Université de Rennes 1, cela se traduit notamment par une quinzaine d’IRP (International research Projects, ex-LIA) et  4 IRN (International Research Networks, ex-GDRI) en lien avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ou l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Dans le cadre du programme H2020 lancé par la Commission Européenne en 2014, l’Université de Rennes 1 a obtenu des résultats remarquables en termes de reconnaissance et de collecte de fonds. A une année de la fin de ce programme cadre, ce sont plus de 15 M€ qui ont été obtenus par nos équipes de recherche, qu’il s’agisse de bourses issues des actions Marie Sklodowska-Curie, de financements de l’European Research Council (ERC) ou tous autres financements individuels ou collectifs. Les présences d’une vice-présidence aux programmes européens et de la plateforme 2PE sont des facteurs contribuant à ces réussites et marquent l’engagement de l’université dans l’espace européen de la formation et de la recherche.

Par ailleurs, l’Université de Rennes 1 renforce ses coopérations  de recherche dans le cadre de la nouvelle Université Européenne EDUC, qui permettra de développer les coopérations préexistantes avec les universités membres, et d’impulser de nouvelles thématiques communes.

Notre université s’engage également pour l’amélioration continue des conditions d’accueil des chercheurs étrangers, en adoptant un code de conduite spécifique en vue de la labellisation HRS4R.

 

Une offre de formation tournée vers l’international

carte des collaborations internationales de formation et de recherche - © Université de Rennes 1

L'Université de Rennes 1 accueille 10% d'étudiants internationaux et près de 1 000 étudiants de l’université effectuent chaque année une mobilité sortante en étude ou en stage. Grâce aux relations étroites et durables avec un grand nombre d’universités étrangères, et à l’implication de notre université  dans des réseaux internationaux, l'internationalisation de l'enseignement et de la recherche continue de se développer et de se renforcer.

    
L'université développe de façon continue son offre de  diplômes enseignés exclusivement en anglais, propose une trentaine de doubles diplômes avec des partenaires internationaux, des Masters Erasmus Mundus, ainsi que  et des formations délocalisées, en Chine, au Vietnam, et plus récemment dans le Caucase, dans le cadre des nouvelles coopérations mises en place par Rennes 1 dans cette zone (avec ajout lien vers pages Les nouveaux terrains de coopération).

 

L’Université de Rennes 1 renforce par ailleurs ses coopérations en Afrique, via des formations délocalisées, dans le domaine de l’économie-gestion ou de l’informatique, au Maroc, au Burundi, au Cameroun et en Côte d’Ivoire, et participe également au développement de formations conjointes en Ethiopie et au Kenya, dans des domaines clefs (santé, droit et économie), dans le cadre de l’appel à projet ADESFA “France-Corne de l’Afrique” remporté en 2019 en partenariat avec les universités de La Réunion et de Paris Nanterre.
 

Dernière mise à jour : 04/10/2020 - 10:02