Conférence "Le développement insulaire : un démonstrateur pour une revitalisation de la démocratie locale" par J. de Certaines

Organisée par l'A2R1

L'A2R1 vous convie à la conférence de Jacques de Certaines, adjoint au maire de l’île d’Arz, ancien adjoint au maire de Rennes, ancien membre du Conseil Economique et Social de Bretagne.

Résumé 

Le « dégagisme » lors des diverses élections de 2017 a montré combien la crédibilité de nombre d’élus nationaux était atteinte. Il en résulte logiquement une démobilisation des électeurs lors des scrutins nationaux. A l’inverse, les élus locaux, lorsqu’ils savent rester proches de leur terrain, ont gardé un niveau d’estime généralement très supérieur. Est-ce à dire que de nouvelles formes de démocratie sont plus à inventer dans des petites communes que dans les métropoles ? Mais l’expérimentation locale peut-elle induire des changements au sommet de notre système politique très jacobin ? Les petites communes insulaires sont des terres d’innovation pour plusieurs raisons : d’abord elles n’ont pas le choix, innover ou disparaître est leur dilemme. Leur insularité crée une relation très directe avec les élus. Les mutations climatiques (montée des eaux, notamment) sont un défi urgent. Les changements de population paraissent irréversibles. La transition énergétique est une obligation. Le maintien d’une économie locale est complexe quand on sait que, d’après l’Association des Iles du Ponant, le surcoût de la vie et du travail sur une île est de 38 %. L’île d’Arz, avec moins de 300 électeurs, en est un bon exemple.

Cette conférence a lieu le mardi 7 novembre 2017, à 14h30, à l'espace Ouest-France. Elle est gratuite et ouverte à tous.