Thèse de Victorien Delannée

"Intégrer les échelles moléculaires et cellulaires dans l'inférence de reseaux métaboliques. Application aux xénobiotiques" thèse de doctorat de l'université de Rennes 1 en informatique