Conférence "Vin et protectionnisme sous la IIIè République" par Olivier Serra

Organisée par l'A2R1

Olivier Serra intervient le jeudi 25 janvier 2018, à 18h à la faculté de droit et de science politique, dans le cadre des conférences de l'A2R1 (Association des Retraités de l'Université de Rennes1).

Professeur d'histoire du droit à la faculté de droit et de science politique, Olivier Serra est directeur du Centre d'histoire du droit et responsable de la bibliothèque Marcel Planiol. Spécialiste d'histoire du droit et du marché vinicole, ainsi que d'histoire parlementaire, ses travaux ont été récompensés par plusieurs prix.

Résumé :

"Si les relations commerciales internationales sont marquées, depuis un demi-siècle, du sceau du libre-échange, les principales puissances économiques demeurent historiquement attachées au protectionnisme, à l'exception notable de l'Angleterre. La France ne déroge pas à la règle, les aspirations libre-échangistes de Napoléon III ne survivant pas à l'effondrement de son empire. La Troisième République renoue, effectivement, assez vite avec la vieille tradition protectionniste du pays. À ce titre, le vin demeure l'un des marqueurs privilégiés de la politique commerciale menée par les pouvoirs publics durant la fin du XIXe siècle et l'entre-deux-guerres. Les contextes économique et politique de la période expliquent, dès lors, l'irrésistible développement de tout un arsenal législatif protecteur de la production nationale. Témoins d'une mondialisation des échanges devenue incontournable, les acteurs de la filière espèrent trouver dans la technique douanière, comme dans le "protectionnisme gris", les moyens de réguler le marché national et d'assurer, dans le même temps, la pérennité d'un certain modèle vinicole national…".