Valorisation de la biomasse dans des bioraffineries intégrées – Rôle de la chimie

Conférence de l'Institut des sciences chimiques de Rennes

L'Institut des Sciences Chimiques de Rennes organise une conférence sur la "Valorisation de la biomasse dans des bioraffineries intégrées – Rôle de la Chimie".
L'intervenant est Franck Dumeignil (Unité de Catalyse et Chimie du Solide, Université de Lille 1).

Résumé de la conférence

La concrétisation du concept de bioraffinerie va insuffler un nouvel essor économique à l'ensemble de notre Société via la "troisième révolution industrielle" en s'imposant comme le moteur d'une bioéconomie associant vertu et durabilité. Dans ce cadre, la catalyse possède un rôle déterminant, comme c'est déjà le cas dans les pétroraffineries. Cependant, contrairement aux pétro ressources, les bioressources se déclinent sous de nombreuses formes, avec moult variations en termes de nature et de composition. Les bioraffineries doivent ainsi traiter des matières premières aussi diversifiées que la cellulose, l'hémicellulose, les huiles, la lignine..., à l'aide d'un ensemble de technologies spécifiquement développées pour tirer le meilleur parti de chaque fraction. Il faut donc les concevoir de manière intégrée, durable et diversifiée, en impliquant notamment tous les acteurs "directs" de la filière de la biomasse, mais aussi de nombreuses autres expertises permettant, par exemple, d'en valider les viabilités socio-économique et écologique/environnementale (au travers des ACVs, notamment), indispensables à l'élaboration et la pérénisation du concept. A cet égard, le projet FP7 EuroBioRef s'impose comme un exemple pionnier marquant une entrée réussie dans la nouvelle ère des bioraffineries, en première
pierre d'un "écosystème" complet développé à l'UCCS, Université de Lille, pour la valorisation des composés issus de la biomasse. Un deuxième élément majeur, la plateforme REALCAT, lauréate de l'appel d'offre EQUIPEX, permet par ailleurs de développer beaucoup plus rapidement des systèmes catalytiques pour les bioraffineries.

Mots-clés : Bioraffineries, molécules plateformes, biomasse, catalyse, biocatalyse, criblage