« De masque et de plume : itinéraire d’écriture » par Albert Ben Soussan

Conférence A2R1, gratuite et ouverte à tous

Cette conférence, donnée dans le cadre de l'association des retraités de l'université de Rennes 1, est proposée par Albert Ben Soussan, écrivain et traducteur.

Elle est gratuite et ouverte à tous.

Résumé :
Tout écrivain avance masqué. Il s’orne de plumes et se farde. La réalité représentée n’est jamais qu’un miroir, forcément déformant. L’écriture est un champ de mines où chaque mot est un piège. Et pourtant chaque livre, chaque roman trace, dans la cohérence du parcours, du discours, un itinéraire et tout écrivain recherche l’adhésion de son lecteur. Tels sont quelques-uns des paradoxes qui fondent la création littéraire et peuvent alimenter le débat sur toute production de texte.

Deux questions doivent être posées : comment écrit-on et pourquoi l’on écrit. La première relève de l’alchimie de l’écriture : il ne s’agit pas de transformer en or le plomb, mais de faire des mots une parole. La seconde relève du but ultime de l’écriture qui est toujours l’expression d’un moi, qu’on appelle auteur. L’alliance du pourquoi et du comment fondent ce qu’on appelle le style, ou encore le ton. Chaque écrivain, compte tenu de sa valeur et de la puissance – la résonance – de son texte, a une voix propre. C’est pourquoi lorsqu’on envisage l’œuvre prolixe d’un auteur, on a souvent l’impression qu’il n’écrit jamais, sous diverses modalités, qu’un seul et même livre.

À partir de ces quelques données ou éléments, un échange peut s’établir entre lecteur et écrivain, entre livre et lecture, entre écriture et sens, entre parole et portée. Finalement entre misère et gloire. En gardant à l’esprit que la langue est un monde et celui qui la parle et l’écrit un micro-organisme bégayant. Raccroché à cet univers, l’écrivain ne saurait être que la queue d’une comète.