"La révolution ADN" par Francis Galibert

A l'occasion de la remise des diplômes aux étudiants de la promotion 2013-2014 du master de Bio-informatique et Génomique (BIG)

  1. Au programme
  2. Résumé de la conférence : La révolution ADN
  3. Le master de Bio-informatique et Génomique (BIG)

Après 15 ans d'existence sous différentes appellations, le master de Bio-informatique et Génomique (BIG) met à l'honneur, pour la première fois, ses étudiants dans le cadre d'une remise de diplômes à la promotion 2013-2014. Cette manifestation se tient vendredi 16 janvier et est ouverte à tous.

Au programme

  • 14h30 à 15h45 : Table ronde sur les métiers en relation avec les plate-formes de protéomique et de Bio-informatique de Biogenouest.
  • 16h : Conférence exceptionnelle du parrain de la promotion 2014, Francis Galibert. Actuellement professeur émérite, ancien directeur de l'UPR41 du CNRS, il a été directeur scientifique adjoint au département des sciences de la vie du CNRS de 1989 à 2004. Il est titulaire de la médaille d’argent du CNRS, membre de l’EMBO et de l’Académie Nationale de Médecine.
  • 17h : Remise des diplômes

Résumé de la conférence : La révolution ADN

La structure en double hélice de l’ADN, découverte par Watson et Crick en 1952 a été le signal emblématique d’une accélération prodigieuse de nos connaissances en biologie et de la naissance de la biologie moléculaire puis de la génétique moléculaire et enfin de la génomique. L’importance de la structure en double hélice de l’ADN n’est pas sujette à caution, pour autant c’est peut-être notre capacité toujours plus grande à déterminer la structure primaire de l’ADN qui a bouleversé et bouleverse toujours plus, non seulement nos connaissances en biologie mais impacte également nombre de domaines a priori extérieurs à cette science. Ainsi le terme ADN a quitté la sphère strictement scientifique pour s’inviter dans le langage courant.

Au cours de cet exposé seront retracées, les différentes étapes clefs qui ont marqué ces cinquante dernières années. Bien qu’il soit extrêmement hasardeux de faire des prévisions sur l’évolution des retombées à venir, on ne peut s’empêcher d’évoquer l’avènement de la médecine personnalisée ou de précision ainsi que les problèmes financiers et éthiques que ces développements nous obligeront à aborder et traiter.

Le master de Bio-informatique et Génomique (BIG)

Le master forme des spécialistes de la gestion, du stockage, de la modélisation et de l'analyse des données produites en masse par les nouvelles technologies de génomique et post-génomique. La particularité du master BIG de Rennes est sa pluridisciplinarité et son ouverture au recrutement d'étudiants issus d'un cursus de biologie ou d'informatique ou de mathématique. Il en résulte une nécessité de créer un esprit collectif d’entraide entre les étudiants.

Cet esprit se traduit aujourd'hui par la remise de diplômes qui permettra de développer les relations entre les étudiants et d'animer un réseau professionnel. La notion de réseau est particulièrement utile dans les métiers très variés de la bio-informatique qui sont en plein essor.