La propolis : résine de la ruche, complément de traitement en infectiologie et cancérologie

Dans le cadre des après-midis de l'A2R1

L'A2R1 vous convie à la conférence de Françoise Sauvager, maître de conférences en bactériologie à l'Université de Rennes 1 le mercredi 16 septembre 2015, à 14h30, à l'Espace Ouest France (rue du Pré Botté à Rennes). Le thème abordé est : "La propolis : résine de la ruche, complément de traitement en infectiologie et cancérologie".

Elle est gratuite et ouverte à tous.

Résumé

La propolis, cette résine récoltée par l'abeille sur les bourgeons et écorce de certaines plantes ou arbres, est utilisée dans la ruche pour en réduire l'entrée l'hiver ; d'où le nom attribué par les Grecs à cette substance particulière : pro (devant) polis (cité). Les abeilles l'utilisent également pour boucher les fissures, fixer les cadres et aseptiser l'air de la ruche.

Les Égyptiens en faisaient usage pour l'embaumement des corps, et pendant plus de 3 millénaires les Hommes l'ont incorporée dans diverses préparations galéniques.

Après avoir décrit son mode de récolte par l'abeille et par l'Homme, seront décrits les principaux constituants et les principales propriétés biologiques (anti-microbiennes, anti-inflammatoires, anti-tumorales) qui ont données lieu à des applications thérapeutiques dans des domaines aussi variés que la dermatologie, la stomatologie, la gastro-entérologie, l'otorhinolaryngologie, la gynécologie...

Actuellement elle peut être considérée, à travers les dernières publications scientifiques, comme un complément efficace aux traitements anticancéreux et antibactériens.