Colloque de l'Institut Universitaire de France

Thème "L'image"

Colloque IUF sur l'image - "Composition réalisée à partir de plusieurs photographies d’écumes. Elle joue sur l'ambiguïté de l’échelle et de la nature des images (photographie écume/image satellite du ciel). Crédit : Célia Calvez & Camille Kerzerho
  1. « L’image »
  2. Pourquoi ce thème ?
  3. L'IUF, c'est quoi ?

« L’image »

Le prochain colloque national de l'Institut Universitaire de France (IUF) a lieu à Rennes du lundi 6 au mercredi 8 juin 2016 sur le thème de "L'image".

Co-organisé par les universités de Rennes 1 et Rennes 2, avec le soutien de nombreux partenaires, dont la Fondation Rennes 1, Rennes Métropole et la région Bretagne, il se tient à la faculté des sciences économiques, à l'Espace des sciences, ainsi qu'à l'Ecole Européenne Supérieure d'Art de Bretagne.

Ce colloque est ouvert à tous les personnels et étudiants des universités de Rennes et des écoles (inscription gratuite et obligatoire).

Le programme

Toutes les infos sur le colloque IUF

Pourquoi ce thème ?

Le thème de « l’image » a été choisi pour sa transversalité et son universalité, afin d’intéresser tous les champs disciplinaires, des sciences dites « dures » aux sciences humaines et sociales, en passant par le droit.
Sous ce mot peuvent en effet se retrouver toutes les disciplines et être garantie la pluralité thématique chère à l’IUF : l'image, reflet de la pensée et du langage, l'histoire par l'image, l'image dans la fonction mathématique, l'image dans l'observation du vivant et de l'Univers, le droit à l'image, l'image et la lumière, la représentation du monde géographique, la photographie et le cinéma.
L’image est à la fois une production et une reproduction, un objet matériel et une métaphore, une représentation et une réalité. L’image permet de visualiser, comprendre et interpréter la vie à différentes échelles, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Elle sert et dessert les pouvoirs, appuie la raison ou la contourne.
Parfois objet de scandale, elle rend visible les limites du tolérable et de l’intolérable dans les sociétés humaines, de la représentation de Dieu à L’Origine du monde.
Possédant du sens à l’échelle des sociétés, des communautés et des groupes, elle est aussi, et de plus en plus profondément, lié à l’individuel et à l’intime, posant d’innombrables questions philosophiques et juridiques sur ce qui appartient à chaque individu dans sa propre image à l’heure d’internet et des réseaux sociaux.

C’est autour de ces pluralités de sens, éventuellement en tensions les uns par rapport aux autres, que s’organiseront des débats par nature éclectiques associant recherche la plus pointue et vulgarisation. Cette dernière est nécessaire non seulement pour que les spécialistes de chaque domaine disciplinaire se comprennent entre eux, mais aussi et surtout parce les conférences comme les interventions plus courtes qui auront lieu au cours de ces quatre demies journées s’adressent au grand public et pas seulement au monde universitaire.
Par ailleurs, et toujours dans l’idée de sortir les sciences de leurs frontières, la réflexion interdisciplinaire sur l’image se poursuivra par un dialogue avec de jeunes artistes de l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne.
Il s’agit donc d’une rencontre scientifique assez rare dans laquelle le défi du décloisonnement disciplinaire, mais aussi de la rencontre entre production scientifique et société d’une part, sciences et arts d’autre part, est poussé le plus loin possible.

L'IUF, c'est quoi ?

L'institut universitaire de France a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l'interdisciplinarité, en poursuivant trois objectifs :

  1. Encourager les établissements et les enseignants-chercheurs à l'excellence en matière de recherche, avec les conséquences positives que l'on peut en attendre sur l'enseignement, la formation des jeunes chercheurs et plus généralement la diffusion des savoirs.
  2. Contribuer à la féminisation du secteur de la recherche.
  3. Contribuer à une répartition équilibrée de la recherche universitaire dans le pays, et donc à une politique de maillage scientifique du territoire.

Actuellement 32 membres de l'IUF font partie de l'Université de Rennes 1.