La mixité filles-garçons à l'université. Un processus inachevé ?

Regards croisés de lycéen.nes sur les universités Rennes 1 et Rennes 2

  1. S’engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude
  2. Les organisateurs

S’engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude

Les universités de Rennes 1 et Rennes 2, le Rectorat et l'ONISEP organisent une journée consacrée à "La mixité filles-garçons à l'université. un processus inachevé ?". Deux classes de secondes des lycées Pierre Mendès France (Rennes) et Brito (Bain-de-Bretagne) sont conviées mardi 7 février 2017 sur les campus rennais.

Faire évoluer les choix d'orientation, échanger avec des étudiant.e.s, prendre connaissance des statistiques sexuées dans l'enseignement supérieur... Par demi-classe, les élèves se rendront au sein des deux universités puis se réuniront au Tambour de Rennes 2 pour une mise en commun de leur réflexion. Leur journée se terminera par la conférence "Les choix d'orientations sexués" de Gaïd Lemaner-Idrissi, professeure de psychologie du développement à Rennes 2 dans le cadre des Mardis de l'égalité.

Où comment aider les filles et les garçons à s'éveiller à d'autres représentations...

Les organisateurs

  • Université de Rennes 1 : Nicoletta Tchou, enseignante-chercheuse au sein de l’UFR mathématiques, chargée de mission « parité », avec les laboratoires ISTIC et OSUR
  • Université Rennes 2 : Christine Rivalan Guégo, 1ère vice-présidente, en charge de l'Égalité, avec les laboratoires VIPS et CELLAM
  • Rectorat : Nicole Guenneugès, chargée de mission égalité filles garçons
  • ONISEP Bretagne : Marie-Noëlle Girard et Thierry Le Pottier
  • Lycée Jean Brito, Bain de Bretagne
  • Lycée Mendès France, Rennes

Les objectifs des organisateurs sont de :

  • Contribuer à une plus grande mixité des filières de formation dans l’enseignement supérieur
  • Renforcer la liaison lycée enseignement supérieur