Les actions Marie Sklodowska Curie

Les Actions Marie Sklodowska-Curie (MSCA) visent à stimuler l’excellence dans la formation des chercheurs via l’ouverture internationale, intersectorielle et interdisciplinaire essentielle pour leur développement de carrière tout en leur garantissant de bonnes conditions de travail. Elles financent la réalisation de projets de formation à la recherche et par la recherche, incluant une part importante de mobilité entre pays et secteur, à l’échelle individuelle ou collective.

Logo officiel Actions Marie S. Curie
  1. A qui s'adresse les Actions Marie Sklodowska-Curie (MSCA) ?
  2. Les bourses individuelles de mobilité - MSCA-Individual Fellowships (IF)
  3. Les réseaux de formation doctorale innovante – MSCA – Innovative Training Networks (ITN)

A qui s'adresse les Actions Marie Sklodowska-Curie (MSCA) ?

Les Actions Marie Sklodowska-Curie (MSCA) visent à stimuler l’excellence dans la formation des chercheurs via l’ouverture internationale, intersectorielle et interdisciplinaire essentielle pour leur développement de carrière tout en leur garantissant de bonnes conditions de travail. Elles financement la réalisation de projets de formation à la recherche et par la recherche, incluant une part importante de mobilité entre pays et secteur, à l’échelle individuelle ou collective.

Ces actions sont ouvertes à tous les chercheurs sans condition de nationalité et à l’ensemble des disciplines scientifiques.
 
L’Université de Rennes 1 obtient régulièrement des financements pour de tels projets, et plus particulièrement deux d’entre eux : les bourses individuelles de mobilité (MSCA – IF) et les réseaux de formation doctorale innovante (MSCA – ITN).
 

Les bourses individuelles de mobilité - MSCA-Individual Fellowships (IF)

Ces bourses s’adressent aux chercheurs en début de carrière (titulaires d’un diplôme de doctorat ou d’au moins 4 ans d’expérience dans le domaine de la recherche) qui souhaitent développer de nouvelles connaissances et/ou compétences.
L’éligibilité à ces bourses est également conditionnée au critère de mobilité MSCA : avoir passé moins d’un an lors des trois dernières années dans le pays d’accueil.
Les chercheurs retenus bénéficient d’une mobilité vers l’Europe ou à l’international de 12 à 24 mois pour mettre en œuvre un projet de recherche personnel et librement défini.
 
La mobilité peut s’effectuer de deux manières :

  • vers une institution européenne (Etats membres et pays associés) dans le cadre d’une European Fellowship (EF) ;
  • vers un pays tiers, avec une phase de retour obligatoire de 12 mois dans un Etat membre ou pays associé, dans le cadre d’une Global Fellowship (GF).

 
Ces bourses permettent de couvrir l’intégralité du salaire du chercheur (toutes charges comprises) ainsi qu’une prime de mobilité et un forfait pour les activités de recherche et de formation.
 
Depuis 2014, l’Université de Rennes 1 a signé l’accueil de 10 bourses MSCA EF et 1 MSCA GF.
 

Les réseaux de formation doctorale innovante – MSCA – Innovative Training Networks (ITN)

Ils visent l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs créatifs et entreprenants dans des domaines de pointe.
Les doctorants recrutés dans le cadre de ces projets contribuent à la réalisation d’un projet collaboratif de recherche et d’innovation, se forment et effectuent des mobilités intersectorielles et internationales qui leur permettent d’acquérir des compétences scientifiques de haut niveau.
Ces projets, d’une durée de 4 ans, permettent le recrutement de 2 à 15 doctorants et peuvent être réalisés selon 3 modalités, en fonction du degré de structuration du partenariat et d’implication du secteur privé :

  • European Training Networks (ETN) : réseaux de formation doctorale multipartenaires ;
  • European Industrial Doctorates (EID) : doctorat industriel (« CIFRE » européenne) ;
  • European Joint Doctorates (EJD) : programme doctoral européen intégré.

 
Le financement des doctorants permet de de couvrir l’intégralité de leurs salaires (toutes charges comprises) ainsi qu’une prime de mobilité et un forfait pour les activités de recherche et de formation.
 
Depuis 2014, l’Université de Rennes 1 coordonne 2 projets ITN et participe à 3 autres projets.
Dans ce cadre, elle accueille 7 doctorants.
 

La Plateforme projets européens (2PE) – Bretagne sensibilise et accompagne l’ensemble des porteurs potentiels UR1 dans la soumission de leurs dossiers de candidature.