Le développement durable à Rennes 1

  1. Plan quinquennal
  2. Le Bilan Carbone®
  3. Le schéma directeur énergie / eau
  4. CUBE 2020 : Concours usages bâtiment efficace
  5. Campagne "Agissons pour des campus durables"

Consciente de l’impérieuse nécessité qu’il y a à concilier protection de l’environnement, croissance économique et responsabilité sociale, l’université de Rennes 1 s’est engagée dans une démarche de développement durable.

Plan quinquennal

Dans son contrat quinquennal 2012-2016, l’université s’est fixée trois objectifs : renforcer l’attractivité et la lisibilité de l’université, mener une stratégie de partenariats et d’alliances, assurer un pilotage de qualité. Elle s’est ainsi engagée à intégrer développement durable et responsabilité sociétale dans sa stratégie globale. L’université de Rennes 1 a mis en place un comité de pilotage Agenda 21 réunissant personnels, étudiants, enseignants et représentants des différents conseils. Il est conduit par le chargé de mission développement durable, chef de projet Agenda 21.

L’université fait ainsi le choix de renforcer son offre de formation en matière de développement durable et d’accompagner le développement des compétences des personnels dans ce domaine.

Enfin, Rennes 1 met en œuvre une politique environnementale forte de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de consommation de ressources et de protection de la biodiversité.

Le Bilan Carbone®

Pour que sa politique de développement durable s’appuie sur des données concrètes et chiffrées et, ainsi, soit acceptée par le plus grand nombre, le Bilan Carbone® de l’année 2009 a été réalisé avec notamment les objectifs suivants :

  • mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES), identifier les postes les plus émetteurs de GES et diminuer ces émissions,
  • déterminer les pistes d’actions pour diminuer la dépendance de l’université aux énergies fossiles,
  • sensibiliser tous les acteurs de l’université (étudiants, enseignants-chercheurs et personnels) à cette démarche et au développement durable.

Pour l’année 2009, le Bilan Carbone® de l’université était de plus de 15 000 tonnes équivalent carbone (soit environ 5 000 années de chauffage au gaz d’un studio). Les émissions de GES de l’université se partagent, majoritairement, entre la consommation énergétique des bâtiments, les déplacements professionnels et personnels et les achats liés aux activités de l’université. Les déchets, une thématique pourtant bien plus visible, représentent moins de 1 % de ces GES. En faisant de l’année 2009 un point de référence, le Bilan Carbone® permet de suivre précisément l’évolution de la consommation énergétique et d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre.

Zoom sur le Bilan Carbone®

Le Bilan Carbone® est une méthode développée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et établie selon des règles de calcul très précises. Elle permet de comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre d’une structure donnée, qu’il s’agisse d’une collectivité, d’un établissement, d’une entreprise, d’un territoire… Préalable indispensable à toute politique de développement durable, le Bilan Carbone® permet de disposer d’une vision détaillée de la consommation énergétique d’une structure, poste par poste et sur l’ensemble de ses activités.

Le schéma directeur énergie / eau

Le SDEE, réalisé conjointement par les universités de Rennes 1 et Rennes 2, est une feuille de route dont les objectifs sont de :

maîtriser les consommations en eau et en énergie sur l’ensemble des sites des deux universités (Rennes et hors Rennes)
améliorer les conditions de vie sur les campus

Réalisé d’octobre 2013 à l'été 2015, le SDEE est un outil au service de la démarche développement durable des campus, mis en cohérence avec l’Agenda 21 sur Rennes 1 et la stratégie de développement durable de Rennes 2. Cette étude doit définir un plan d’action pour améliorer la performance énergétique des campus et par conséquent le cadre de vie et de travail des personnels et des étudiants. Il est donc le point de départ des prochaines actions à mettre en oeuvre sur les campus à court, moyen et long terme.

Avec une enveloppe globale de 450 000 euros, le SDEE est financé en trois parts égales entre : les deux universités, la Caisse des Dépôts et Consignations, et enfin : la Ville de Rennes, Rennes métropole, la région Bretagne, l’Ademe et l’agence de l’eau.

CUBE 2020 : Concours usages bâtiment efficace

Pour la seconde année consécutive, l’Université de Rennes 1 s’est engagée dans une démarche écologique à travers le concours CUBE 2020.

Cette année, 6 bâtiments de l'Université de Rennes 1 sont inscrits à ce concours : les quatre IUT, Saint-Malo, Rennes, Saint-Brieuc et Lannion, le complexe du Diapason comprenant le gymnase du SIUAPS, ainsi que le bâtiment de la Présidence. Chaque mois depuis le 1er janvier et jusqu’au 31 décembre 2017 est relevée et évaluée la consommation énergétique, avec pour objectif de réduire la consommation énergétique de 10 %.

Ce concours permet à Rennes 1 d’enclencher, de poursuivre et d'approfondir ses économies d’énergies en mobilisant la bonne exploitation et les bons usages des bâtiments. La contribution d’étudiants à travers des stages et des projets tuteurés permet une sensibilisation et une mobilisation plus importante auprès du public étudiants.

Pendant une année, l'université s'engage donc à réduire sa consommation énergétique en menant des actions de sensibilisation et de mobilisation (affichage de stickers, animation vidéos, évènements sur les campus, page Facebook) auprès des étudiants et des personnels.  Ces multiples actions, à travers un personnage emblématique "Jean-Michel Père Vert", invitent l'ensemble de la communauté universitaire à adopter un comportement éco-responsable et à participer ainsi à la réduction de la facture d’énergie.

CUBE 2020

Campagne "Agissons pour des campus durables"

Les universités de Rennes 1 et Rennes 2 ont lancé en octobre 2015 une opération commune pour favoriser l'adoption des éco-gestes auprès des usagers des campus. Réalisée en interne, cette campagne, au ton résolument humoristique, vise à (re)mobiliser et donner du sens aux gestes du quotidien. Elle participe d'une dynamique globale pour répondre au défi de la transition énergétique.

La première phase de la campagne portait sur l’éclairage, l’électricité bureautique et l’eau avec des éco-gestes simples à appliquer, tels qu'éteindre la lumière en sortant d’une pièce, éteindre son écran d’ordinateur lors de sa non utilisation et prévenir en cas d'un constat d’une fuite d’eau. De nouveaux éco-gestes viennent enrichir cette campagne, en abordant la question de la mobilité, des déchets et de l'éclairage naturel. Au total six éco-gestes ont été déployés sur deux ans, pour sensibiliser les étudiants et les personnels à faire évoluer leurs pratiques quotidiennes en matière de développement durable.

En savoir plus sur la campagne "Agissons pour des campus durables"

Suivre d'autres conseils autour des éco-gestes via la page Facebook de "Jean-Michel"