1. Axe 1 : Gestion durable du patrimoine
  2. Axe 2 : Évolution des mobilités et intégration des campus dans leur territoire
  3. Axe 3 : Vie universitaire sur les campus
  4. Axe 4 : Recherche et formation d’excellence, innovation en développement durable
  5. Axe 5 : Évolution des pratiques et comportements des acteurs de l’université
  6. Axe 6 : Processus d’amélioration continue avec les acteurs et les partenaires

Déclinaison concrète de l'Agenda 21 issu de la conférence de Rio en 1992, un Agenda 21 local offre un cadre de travail aux collectivités locales et à leurs habitants. Il s’agit d’un programme d’actions concrètes, qui intègrent les principes du développement durable et traitent les aspects économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

Une fleur des serres de Beaulieu

Au sein de l’université de Rennes 1, l’Agenda 21 est porté par un comité de pilotage, présidé par le président de l’université et qui rassemble des représentants de la gouvernance, des services administratifs, des enseignants-chercheurs et des étudiants. Il est mis en œuvre par le chargé de mission développement durable. La stratégie adoptée par le comité Agenda 21 est constituée de deux phases.

La première, conduite de 2010 à 2012, a constitué en une analyse de la situation de l’établissement en matière de développement durable et en une définition précise des actions à mener et de la méthodologie à adopter, s’appuyant sur une démarche de diagnostic. Une seconde phase plus opérationnelle (en fait la mise en œuvre des actions définies) a débuté en juin 2012 proposant progressivement à la communauté universitaire un mode de mobilisation.
21 actions

L’Agenda 21 de l’université est structuré en 21 actions réparties en six grands axes.

Axe 1 : Gestion durable du patrimoine

  • Structurer le pilotage énergie, eau, qualité air ;
  • Réaliser un schéma pluriannuel d’actions d’efficacité énergétique ;
  • Privilégier la construction "Très Haute Qualité Environnementale" (THQE).

Axe 2 : Évolution des mobilités et intégration des campus dans leur territoire

  • Mettre en œuvre un plan de déplacement universitaire qui réduit l’usage de la voiture individuelle et favorise les mobilités douces et l’intermodalité ;
  • Mettre en valeur la biodiversité.

Axe 3 : Vie universitaire sur les campus

  • Instaurer une politique d’achat responsable ;
  • Favoriser une restauration intégrant les principes de la responsabilité sociétale ;
  • Diminuer et trier les déchets ;
  • Maîtriser l’empreinte environnementale des TIC ;
  • Accompagner les associations dans leur démarche développement durable ;
  • Renforcer l’accessibilité pour tous.

Axe 4 : Recherche et formation d’excellence, innovation en développement durable

  • Valoriser l’expertise en formation et recherche (F&R) ;
  • Développer des projets inter-disciplinaires (F&R) ;
  • Mettre en œuvre des collaborations internationales ;
  • Impliquer l’université dans les activités socio-économiques en faveur du développement durable menées sur son territoire.

Axe 5 : Évolution des pratiques et comportements des acteurs de l’université

  • Former les personnels à la démarche de développement durable ;
  • Intégrer les problématiques du développement durable dans les formations des étudiants ;
  • Faire de l’usage des technologies de l’information et de la communication un levier du développement durable.

Axe 6 : Processus d’amélioration continue avec les acteurs et les partenaires

  • Piloter l’opération campus durable ;
  • Favoriser l’essaimage des bonnes pratiques ;
  • Impliquer les partenaires de l’université dans la démarche de développement durable.