Investissements d'avenir

Le programme "investissements d'avenir" (PIA) est doté de 35 milliards d'euros, dont 22 milliards d'euros destinés à l'enseignement supérieur et à la recherche. Ces fonds sont attribués aux candidatures portant des projets ambitieux à visibilité mondiale. L’Université de Rennes 1 est impliquée dans plusieurs projets lauréats du programme.

Page d'accueil du site du labex Lebesgue
  1. Le Labex Lebesgue
  2. Le Labex Cominlabs
  3. Institut de recherche technologique B-Com
  4. Bretagne Mobilité Augmentée (BMA)
  5. Le Labex CAMI
  6. Le Labex IGO
  7. Le Labex IRON
  8. Les autres projets

Le Labex Lebesgue

Lauréat de la deuxième vague de l'appel à projets "Laboratoire d'excellence" (Labex), le Centre de Mathématiques Henri Lebesgue (fondements, interactions, applications et formation) propose de fonder un centre de recherche et de formation en mathématiques pour la Bretagne et les Pays de la Loire avec de forts liens interdisciplinaires.

Le regroupement des compétences mathématiques à Rennes et Nantes va permettre de progresser plus rapidement sur les grands problèmes scientifiques existants dans le domaine de l'analyse, des probabilités et des statistiques. Il vise à explorer leurs interactions avec les problématiques liées aux systèmes complexes que l'on rencontre dans les applications socio-économiques dans les domaines de la santé, du numérique, des matériaux.

Ce laboratoire d'excellence va recevoir une dotation de 7 millions d'euros (2012-2019).

Partenaires : Institut de recherche mathématique de Rennes (Irmar, UMR 6625), Laboratoire de mathématiques Jean Leray (LMJL, UMR 6629), Département de mathématiques, Ecole normale de Cachan – antenne de Bretagne.

Porteurs du projet : Vũ Ngọc San (Irmar, Rennes 1) en coordination avec Arnaud Debussche (Irmar, ENS Cachan), Laurent Guillopé (LMJL, Nantes) et Christoph Sorger.

Le Labex Cominlabs

Lancé officiellement en 2011, le laboratoire d’excellence Communication and information sciences laboratories (Comin Labs) s’articule autour de 4 points d’intérêt scientifique, en plus de la formation :

  • Le codage neural
  • L’efficacité énergétique et de consommations de ressources dans les STIC
  • Les réseaux sociaux de future génération
  • La sécurité et la vie privée

Trois défis sociétaux sont également au cœur du Comin Labs :

  • L’environnement numérique du citoyen
  • Les images et le média numérique du futur
  • STIC pour la médecine personnalisée

Institut de recherche technologique B-Com

Labellisé par l’État en 2012, l’Institut de recherche technologique (IRT) B-Com est une fondation de coopération scientifique bretonne basée à Rennes, Brest et Lanion et orientée vers trois programmes phares :

  • Ncube : hyperconnexion réseaux et infrastructures
  • Icube : immersion, interaction et image
  • Health : télémédecine et nouveaux environnement de diagnostic

Bretagne Mobilité Augmentée (BMA)

Réponse à un appel à manifestations d’intérêt de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) dans le cadre des investissements d’avenir, Bretagne Mobilité Augmentée (BMA) est un projet innovant qui a pour ambition de faire de la Bretagne le territoire de référence en matière de mobilité décarbonée.

BMA rassemble 37 organisations représentatives du tissu socio-économique breton qui expérimentent des solutions de mobilité alternatives. L’objectif est de leur proposer, à terme, une stratégie de redéploiement de leur mobilité, pour en faire en véritable levier de performance pour l’entreprise et le territoire.

Le Labex CAMI

Le Labex CAMI est lauréat de la 2e vague de l'appel à projets « Laboratoires d'excellence ». Le projet CAMI se propose d'explorer de nouvelles approches pour les interventions médicales assistées par ordinateur avec comme objectifs d’augmenter la dextérité des chirurgiens, de favoriser l'aide à la décision et de faciliter l’apprentissage et la formation des cliniciens à ces nouvelles technologies. L’ANR est le financeur du projet.

Le projet rassemble les meilleures équipes françaises (Grenoble, Strasbourg, Paris 6, Montpellier, Rennes et Brest) de ce domaine qui vont joindre leurs forces sur cinq axes de recherche stratégique.

Porteurs : Lofti Senhadji (LTSI, Rennes) - Jocelyne Troccaz (Equipe GMCAO, Grenoble) - Guillaume Morel (ISIR, Paris) - Eric Stindel (LATIM, Brest) - Philippe Poignet (LIRMM, Montpellier) - Michel De Mathelin (LSIIT, Strasbourg)

 

Le Labex IGO

L'objectif du Labex IGO est de développer des approches immunothérapeutiques innovantes, à travers

  • le développement de programmes de recherche transdisciplinaires centrés sur :

    • l'identification de nouveaux mécanismes immunitaires d'échappement ou de rejet en oncologie et allotransplantation
    • l'amélioration de protocoles d'immunothérapie cellulaire
    • le développement de nouvelles stratégies immunostimulatrices ou immunodéplétrices basées en particulier sur des approches thérapeutiques combinées
  • le soutien d'infrastructures de production de rongeurs humanisés et d'immunomonitorage
  • la mise en place d'une filière de formation en immunologie translationnelle
  • diverses actions de communication et d'animation destinées à renforcer les collaborations internes et externes, ainsi que la visibilité du consortium.

Partenaires : Université de Rennes 1, PRES UNAM, INSERM Nantes, INSERM Saint Herblain, UBO

Porteurs : Karin Tarte (UMR 917 MICA, Rennes) - Nathalie Labarrière (UMR 892, PRES UNAM) - Ignacio Anegon (UMR 1064, Nantes) - Danila Valmori (UMR 1102, Saint Herblain) - Jacques-Olivier Pers (EA 2216, Brest)

Le Labex IRON

Le Labex IRON est lauréat de la 2e vague de l'appel à projets « Laboratoires d'excellence ». Les domaines de recherche et d’application de ce Labex sont les Sciences de la Vie et de la Santé.

Le projet vise à créer un centre de recherche international en médecine translationnelle avec l'objectif de transférer en clinique des nouveaux médicaments utilisés pour la médecine personnalisée dans trois domaines: imagerie fonctionnelle des maladies neurodégénératives, imagerie phénotypique en neurologie et oncologie et nanomédecine et radiothérapie vectorisée.

Partenaires : Centre de Recherche en Cancérologie Nantes – Angers, GIP Arronax, Ecole des mines de Nantes, Université de Nantes, SUBATECH Nantes, Université d’Angers, Imagerie et Stratégies Thérapeutiques des pathologies Cérébrales et Tumorales Caen, Université d’Orléans, École nationale supérieure de chimie de Rennes, Institut Pluridisciplinaire Hubert CURIEN Strasbourg, CHU Toulouse, Université de Tours

Porteurs : Patrick Bourguet et Nicolas Noiret (Rennes) - Michel Chérel, Ferid Haddad, Bénédicte Geffroy, Angélique Bonnaud, Gilles Montavon, Jean-Pierre Benoit, Myriam Bernaudin et Louisa Barré, Sylvain Routier, Michel Pellicioli, Pierre Payoux, Denis Guilloteau

Les autres projets