Service de médecine universitaire du travail

SMUT

Localité:

France

Adresse courriel : smut [at] univ-rennes1 [dot] fr

Téléphone : +33 223236333

Présentation

Le service de médecine de prévention accueille les personnels titulaires et contractuels de l’Université de Rennes 1, des étudiants doctorants salariés et des personnels des organismes liés par une convention (Université de Rennes 2, CNRS, INSERM, ENSCR, ENS Rennes, IEP Sciences-Po et INSA Rennes).

Le rôle du service de médecine de prévention est

  • d’apprécier la compatibilité du poste avec l’état de santé de l’agent ;
  • de prévenir toute altération de la santé de l’agent du fait de son travail.

Les médecins de prévention assurent les missions de

  • conseil auprès de l’administration, des agents et de leurs représentants en ce que concerne l’amélioration des conditions de travail dans l’établissement, la protection des agents contre l’ensemble des nuisances et contre les risques d’accidents de travail ou de maladies professionnelles ;
  • surveillance médicale au moins annuelle des personnels pour lesquels une surveillance médicale particulière est requise, la surveillance quinquennale pour les autres personnels ;
  • actions sur le milieu professionnel en y consacrant au moins le tiers de son temps.

Contact : smutatuniv-rennes1 [dot] fr

Les équipes du Smut

  • L'équipe médicale :

2 Médecins de prévention en santé au travail
Dr Olivia IMBERT-OSMOND, directrice
olivia [dot] imbert-osmondatuniv-rennes1 [dot] fr
Dr Catherine LETARD
catherine [dot] letardatuniv-rennes1 [dot] fr
2 Infirmières
Aude HARDY
aude [dot] hardyatuniv-rennes1 [dot] fr
Alix HETIER
alix [dot] hetieratuniv-rennes1 [dot] fr
Tél : +33 2 23 23 63 33

  • L’équipe médico-administrative :

2 assistantes en santé au travail
Séverine GILBERT
Emilie MASSE
smutatuniv-rennes1 [dot] fr
1 Responsable administrative
Stéphanie LERAY
stephanie [dot] lerayatuniv-rennes1 [dot] fr

Nous contacter
Secrétariat et équipe médicale
02 23 23 63 33
smutatuniv-rennes1 [dot] fr

Où nous trouver
Campus de Beaulieu - Bâtiment 8
263 avenue Général Leclerc—CS 74205
35042 RENNES Cedex

Ouvert du lundi au vendredi
De 08h15 à 12h30 et de 13h45 à 17h00
Bus : arrêts Beaulieu Chimie ou Tournebride

La médecine de prévention

La surveillance médicale :
Les agents bénéficient, durant leurs heures de services, d’un examen médical périodique obligatoire au minimum quinquennal ou annuel pour les agents soumis à une Surveillance Médicale Particulière (des personnels handicapés ; des femmes enceintes ; des agents réintégrés après un congé de longue maladie ou de longue durée ; des agents occupant des postes dans les services comportant des risques spéciaux et des agents souffrant de pathologies particulières).

Les agents peuvent demander, à tout moment, une consultation auprès de leur médecin de prévention.

En cas d’arrêt maladie prolongé, de reprise du travail difficile, une visite de pré-reprise peut être réalisée, pour faire le point avec le médecin de prévention.

Elle a pour but de préparer la reprise du travail, si celle-ci s’annonce difficile. Elle permet d’anticiper la reprise, de la préparer dans les meilleures conditions et de faciliter la recherche des mesures nécessaires (ex : aménagement de poste).

Actions sur le milieu professionnel :
L’action sur le milieu professionnel permet au médecin d’évaluer les conditions de travail et d’agir sur elles. Il peut donc visiter les lieux de travail (mais non inspecter) ou plus particulièrement un poste de travail si un problème se pose plus spécifiquement pour un agent. Il le fait à son initiative, à la demande de l’administration ou des agents eux-mêmes.
Le dossier médical - Secret médical :
Un dossier médical en santé au travail (DMST), constitué par le médecin de prévention, retrace dans le respect du secret médical les informations relatives à l'état de santé de l’agent, aux expositions auxquelles il a été soumis ainsi que les avis et propositions du médecin de prévention.

Le dossier contient notamment une copie des avis médicaux émis par le médecin de prévention.
Ce dossier peut être communiqué au médecin de son choix, à la demande de l’agent. En cas de risque pour la santé publique ou à la demande du salarié, le médecin de prévention le transmet au médecin inspecteur du travail. Ce dossier peut être communiqué à un autre médecin de prévention dans la continuité de la prise en charge, sauf refus de l’agent. L’agent, ou en cas de décès de celui-ci toute personne autorisée, dans les conditions posées par le Code de la santé publique (articles L. 1110-4 et L. 1111-7), peut demander la communication de ce dossier.

La règlementation :

Les textes règlementaires

Règles applicables en matière de santé et de sécurité au travail

- Code du travail 4ème partie santé et sécurité ainsi que les décrets d'application, sous réserve des adaptations rendues nécessaires par les particularités de l'organisation administrative.

- Décret n° 2020-647 du 27 mai 2020 relatif aux services de médecine de prévention dans la fonction publique de l'Etat (cf. lien décret en bas de page).

L'hygiène, la sécurité au travail et la prévention médicale dans la fonction publique

- Circulaire DGAFP du 10 avril 2015 relative à la diffusion du guide juridique d'application des dispositions du décret n°82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail, ainsi qu'à la prévention médicale dans la fonction publique.

- Guide juridique d'application du décret du 28 mai 1982 Comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail dans les établissements publics d'enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l'enseignement supérieur.

- Protection des agents contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante : Circulaire n°2000-218 du 28-11-2000 parue au BO n°44 du 7 décembre 2000.

- Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de prévention du risque d'exposition à l'amiante dans la fonction publique.

- Circulaire du 18 août 2015 relative aux modalités du suivi médical post professionnel des agents de l'Etat exposés à une substance cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction.

Actualités

Information sur la grippe

La campagne vaccinale antigrippale débutant à chaque automne, nous vous relayons ce message de prévention.

La prévention des risques infectieux ne se réduit pas à la protection vaccinale. La vaccination ne s’inscrit que comme une des mesures à mettre en œuvre si besoin. Elle ne peut se substituer aux protections collectives et individuelles, ainsi qu’aux bonnes pratiques.

A lire ou à afficher :

Handicap et Maintien sans l'emploi

Maintien dans l'emploi

Les agents en situation de handicap peuvent bénéficier d'un aménagement de leur poste de travail, après avis du médecin de prévention. Il peut s'agir d'une adaptation ou de l'achat de machines, outillages et équipements individuels nécessaires à l'exercice de leurs fonctions, ou de petits travaux d'accessibilité pouvant être considérés comme le prolongement du poste de travail. Un accompagnement humain (assistant) peut également être prévu dans certains cas.

Définition du handicap

La loi n°2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a, dans son article 114 définit la notion de handicap :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. »

Au sein de la Direction des ressources humaines qui porte la responsabilité de la politique du handicap en faveur des personnels, votre interlocuteur privilégié est le correspondant handicap.

Son rôle est d'accompagner les personnes handicapées dans leurs démarches et de les aider à faire valoir leurs droits. Il contribue à rendre visible la politique de l'établissement en matière de handicap. Il a notamment en charge le recensement des personnels bénéficiaires de l'obligation d'emploi (BOE), et la déclaration annuelle qui donne lieu au calcul de la contribution de l'établissement au FIPHFP.

Ce que dit la loi 2005

Tout employeur de droit public ou privé occupant au moins 20 salariés est tenu d'employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de l'effectif total de l'entreprise. Les établissements ne remplissant pas ou que partiellement cette obligation doivent s'acquitter d'une contribution au FIPHFP, le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées de la fonction publique.

Démarche pour se faire reconnaitre travailleur handicapé

La demande de reconnaissance travailleur handicapé se fait à l’initiative de l’agent.

- Le dossier est à retirer auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées)

http://www.mdph35.fr/fr/article/formulaires-demande-pour-adulte

- Votre médecin traitant remplit le certificat médical (cerfa 15695*01)

- Le médecin de prévention du Smut complète la partie « avis du médecin du travail » et peut joindre au dossier des pièces complémentaires.

Etude et aménagement de Poste

Vous vous posez des questions sur l’aménagement de votre poste en lien avec des problèmes de santé ?

Contactez le secrétariat du Smut au 3 63 33.

Le service de médecine de prévention pourra vous conseiller sur l'aménagement ergonomique de votre poste (posture, réglage de matériel, achat éventuel de matériel…)

Guide - (254.18 Ko)

La Covid-19

Retrouvons le protocole du ministère du travail mis à jour de novembre 2021 :
Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 est un document de référence pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique.

Il a été mis à jour le 29 novembre 2021 pour prendre en compte la reprise épidémique. Les principales évolutions portent sur le strict respect des gestes barrières et du port du masque en intérieur et l’aération de locaux

https://bit.ly/3I3dfKB

Gardons le réflexe des gestes barrières

Me protéger et protéger les autres

En l’absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est, en permanence, le respect des mesures barrières et de la distanciation physique.

Gardons le réflexe des gestes barrières : https://personnel.univ-rennes1.fr/PRA/content/gardons-le-reflexe-des-gest...

Vidéo : Information coronavirus, protégeons-nous les uns les autres : https://youtu.be/CLOYkL0XePI

Comment se transmet le virus ?

Gestes barrières

Porter un masque pour mieux nous protéger

L’université met à disposition de chaque agent des masques barrières et/ou chirurgicaux.
Les masques sont distribués aux personnels par l’intermédiaire des responsables de structures et de services.
Les personnels sont par ailleurs autorisés à venir sur leur lieu de travail avec leur propre masque.

Le masque est un moyen de protection complémentaire qui ne remplace pas les mesures barrières et la distanciation physique.
Aussi, le port du masque n’est pas nécessaire lorsque l’agent est seul à son poste de travail, ou à distance d’au moins 1m d’une tierce personne.
A contrario, il est obligatoire pour tous les agents en contact en face à face avec d’autres personnes sur les sites de travail.

A noter : pour certaines activités identifiées, telles que signifiées aux intéressés, le port d’un masque dit « chirurgical » est de rigueur. Dans tous les cas, le niveau de protection du masque utilisé ne peut pas être inférieur à celui du niveau masque porté habituellement dans les conditions de travail usuelles au regard de l’évaluation des risques professionnels

Si je présente un ou plusieurs symptômes

  • ​​​​​​Je reste à domicile
  • J’évite les contacts
  • J’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation

conseils ergonomiques pour télétravailler

Comment préserver votre état de santé en télétravail à domicile : limiter le risque de troubles musculo-squelettiques et de fatigue visuelle ?

S'il a été reconnu que le travail sur écran ne nuit pas à la santé des télétravailleurs, un travail intensif sur un poste mal adapté peut engendrer des effets sur la santé.

Le télétravail nécessitant également des contacts téléphoniques, le SMUT vous rappelle l'importance de ne pas vous servir de votre combiné téléphonique en le coinçant entre l'épaule et l'oreille pour pouvoir vous servir de vos deux mains sur le clavier : pensez à utiliser la fonction haut-parleur ou les oreillettes de votre kit mains libres !

Octroyez-vous des pauses régulières ce qui vous permettra des phases de repos visuel et d'éviter de maintenir une posture assise trop longtemps (pauses de cinq minutes toutes les 2 heures).

La vision est également plus sollicitée dans ces périodes de travail sur écran plus intense. Les mauvaises conditions d'éclairage (reflets sur les écrans, éblouissement direct...) et un poste peu ergonomique aggravent la fatigue visuelle.

Si vous en avez la possibilité, installez un « message d'interruption d'activité » à la place de l'écran de veille pour vous rappeler qu'il faut bouger, s'étirer et regarder au loin.

Liens utiles

Ministère de l’enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid106721/les-acteurs-operationnels-en-sante-et-securite-au-travail.html

Portail de la fonction publique / santé sécurité travail https://www.fonction-publique.gouv.fr/sante-et-securite-au-travail

Légifrance https://www.legifrance.gouv.fr

INRS : Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles http://www.inrs.fr

MDPH Maison départemental des personnes handicapées

MDPH Ille et Vilaine http://www.mdph35.fr

MDPH Côtes d’Armor http://mdph.cotesdarmor.fr

Trousse de premiers secours et conseils d’utilisation

Une fiche conseils pour vérifier que la trousse de secours de votre service contient bien l'indispensable !

Trousse de premiers secours - (272.64 Ko)

Risques professionnels

Les déclarations de risques sont obligatoires annuellement.

Pour un meilleur suivi médico professionnel, il est important de compléter et retourner au Smut votre fiche de risques.

En cas de besoin, n'hésitez pas à nous contacter.

Fiche de risques - (28.39 Ko)