Thèse de Elaheh Lotfi Kalahroodi

"Une nouvelle approche isotopique des relations entre fer et matières organiques dans les zones humides" thèse de doctorat de l'université de Rennes 1 en science de la terre et environnement.