Thèse de Chen Qian

"Lossy trapdoor primitives, zero-knowledge proofs and applications" thèse de doctorat de l'université de Rennes 1 en informatique.