Thèse de Farah Diab

"Molecular causes and physiopathological consequences of Hallermann-Streiff syndrome" thèse de doctorat de l'université de Rennes 1 en biochimie, biologie moléculaire et cellulaire.