Thèse de Pierre Perruchaud

"Homogénisation pour le mouvement brownien cinétique et quelques résultats sur son noyau" thèse de doctorat de l'université de Rennes 1 en mathématiques et interactions.