Qualifications rennaises de "Ma Thèse en 180 secondes" 2020

Dans le contexte de la propagation du coronavirus SARS-CoV-2, cette soirée sera fermée au public et se déroulera à huis clos. Rendez-vous en ligne dès 18h30 ce mercredi 4 mars pour suivre l'événement en direct, voter et envoyer votre candidat.e favori.te en finale interrégionale Bretagne-Loire !

Visuel MT180s 2020 Rennes
  1. Qui allez-vous départager ?
  2. Un événement à huis clos dans le contexte de la propagation du coronavirus SARS-CoV-2
  3. Votes du public et du jury
  4. MT180s, qu'est-ce que c'est ?
  5. L'organisation rennaise

Qui allez-vous départager ?

Ils viennent des Universités de Rennes 1 et Rennes 2, de l’ENS Rennes, de l'INSA Rennes ou d'Agrocampus Ouest : ces 7 doctorantes et 6 doctorants préparent leur thèse à Rennes dans des domaines très variés, allant de la chimie aux disciplines artistiques en passant par les technologies de l'information et de la communication.
 
Ils se retrouvent mercredi 4 mars à 18h30 à l’EHESP pour les qualifications rennaises 2020 du concours "Ma Thèse en 180 secondes". Leur objectif ? Expliquer au public leur travaux de recherche au travers d’un exposé clair et concis.

Un événement à huis clos dans le contexte de la propagation du coronavirus SARS-CoV-2

Cette année, l'étape rennaise du concours était ouverte gratuitement au grand public.

Les personnes ayant réservé leur place ont été prévenues par email que la soirée se déroulera finalement à huis clos, par mesure de précaution, dans le contexte de la propagation du coronavirus SARS-CoV-2. Le public ne sera pas admis.

Votes du public et du jury

À l'issue de cette demi-finale rennaise, 4 candidat·e·s seront choisi·e·s par le public et par un jury professionnel pour représenter Rennes lors de la finale Bretagne-Pays de la Loire du 12 mars à Brest. Cette finale bi-régionale sera également ouverte gratuitement à tous.

Pour le vote et le suivi du direct, retrouvez tous les liens et toutes les informations sur cette page.
 
Le jury 2020 est composé de représentants du monde universitaire, du journalisme scientifique et de l’entreprise :

  • Alissia Lefébure, sociologue, directrice des études à l'EHESP, présidente du jury
  • Anne-France Kogan, professeure en sciences de l'information et de la communication à l'Université Rennes 2
  • Nicolas Kerbellec, président d'Olnica, docteur issu de l'INSA Rennes
  • Alexandra Langlais, chargée de recherche CNRS en droit de l'environnement à l'IODE (Université de Rennes 1/CNRS)
  • Nicolas Guillas, rédacteur en chef de la revue Sciences Ouest éditée par l'Espace des Sciences

Ses membres évalueront la prestation des candidats selon plusieurs critères, parmi lesquels leur talent d’orateur, leur aisance scénique ainsi que la clarté et la précision de leur présentation.

MT180s, qu'est-ce que c'est ?

Concept australien repris au Québec puis dans une vingtaine de pays du monde francophone, « Ma thèse en 180 secondes » a pour but de faire comprendre à tous ses recherches en 3 minutes, et pas une seconde de plus.
MT180s permet ainsi aux doctorant·e·s de présenter leurs travaux, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié.
Soutenus par la projection d'un seul visuel fixe en fond de scène, il/elle doit capter l'attention, convaincre et se faire clairement comprendre en choisissant bien ses mots et en mobilisant ses talents d'orateur.

Depuis 2014, la CPU et le CNRS coordonnent l'organisation du concours en France, avec l'appui d'établissements en régions.
En Bretagne et Pays de la Loire, l'École des Docteurs Bretagne-Loire et la délégation interrégionale du CNRS prennent le relais.
 

L'organisation rennaise

À Rennes, les qualifications sont organisées par les établissements membres du projet Université de Rennes (EHESP, ENS Rennes, ENSCR, INSA Rennes, Sciences Po Rennes, Université de Rennes 1, Université Rennes 2), avec l'appui de l'École des Docteurs Bretagne-Loire et de la délégation interrégionale du CNRS.