Thèse de Charlotte Guyomar

"Études structurales de la trans-traduction, cible privilégiée pour le développement de nouveaux antibiotiques" thèse de doctorat de l'Université de Rennes 1 en biochimie, biologie moléculaire et cellulaire.