La Nature, une source d'inspiration inestimable pour les médicaments

Dans le cadre de son cycle de conférences, l'Institut des sciences chimiques de Rennes accueille Jean-Luc WOLFENDER (Ecole de Pharmacie Genève-Lausanne / Université de Genève, Suisse) qui présentera les "découvertes remarquables et les nouveaux enjeux" liés à "la Nature comme source d'inspiration inestimable pour les médicaments".

Image conférence Wolfender

Conférence

Les molécules isolées de sources naturelles (plantes/microorganismes) sont à l'origine de médicaments fréquemment utilisés à l’exemple de l'artémisinine, un antimalarique efficace dont la découverte a fait l'objet du prix Nobel de médecine 2015.

La recherche de médicaments d'origine naturelle requiert des stratégies très sophistiquées, au vu de la complexité des matrices biologiques à étudier. Les approches classiques se basent sur un isolement bio-guidé des constituants avec un suivi d’activité biologiques jusqu’à l’obtention de produits purs identifiés par résonance magnétique nucléaire.

Avec l’avènement de la métabolomique dans les années 2000, la combinaison de méthodes analytiques très performantes avec des approches bio- informatiques poussées permet d’obtenir des informations détaillées sur la composition chimique des organismes naturels.

Nous développons dans ce cadre des approches innovantes qui permettent d’analyser la composition d’extraits naturels complexe rapidement et à grande échelle.

Les informations sur les métabolomes générées peuvent être combinées à des résultats de tests biologiques et ainsi guider efficacement l’isolement de produits naturels bioactifs intéressants.

Ce type d’approche ‘omique’ change les paradigmes en pharmacognosie et permettent de découvrir de façon rapide et rationnelle des molécules intéressantes, mais également de donner des bases scientifiques à l'utilisation de plantes en phytothérapie pour tenter de comprendre leur mode d'action.
 

Schema-Wolfender - © J.-L. Wolfender et al.