Une illusion d'optique pour effaroucher les rapaces

En collaboration avec Airbus, des chercheurs rennais ont démontré l'efficacité d'un signal visuel capable de détourner durablement les rapaces de sites à risques, aéroports par exemple. Cette découverte du laboratoire d'étude du comportement animal et humain EthoS (Université de Rennes 1/CNRS/Université de Caen) ouvre des pistes à la fois en recherche sur la cognition visuelle de ces oiseaux mais aussi pour leur conservation : les rapaces figurent parmi les premières victimes de collisions avec des avions et des éoliennes notamment. Publication le 11 octobre 2018 dans la revue PLOS ONE.

Faucon pélerin - Photo Oussama Dzlion via Wikimedia Commons

Malgré leur acuité visuelle exceptionnelle, les rapaces ne détectent pas certains obstacles comme les surfaces vitrées ou détectent trop tard certains objets en mouvement comme les avions. En France, plus de 800 collisions d’oiseaux avec des avions sont mentionnées chaque année. Les systèmes d’effarouchement existants étant peu efficaces sur les rapaces, les chercheurs du laboratoire d’Éthologie animale et humaine (Ethos) ont cherché à développer un nouveau système qui les détournerait de certaines zones.

En se basant sur les connaissances actuelles de la vision chez ces espèces, les scientifiques ont d’abord testé les réactions de rapaces captifs à une série de stimuli visuels. Après plus de 300 tests, ils ont constaté qu’un seul stimulus induisait des réactions d’évitement grâce à une illusion d’optique. Ce « superstimulus » correspond à des cercles concentriques noirs sur fond blanc. Donnant l’impression aux rapaces d’une collision imminente, il s’agit en fait d’une illusion d’optique appelée « effet looming ».

La technologie est maintenant brevetée et en cours de développement par la société Airbird.
 

 

Le stimulus en cours de diffusion sur l'aéroport de Lourdes-Tarbes-Pyrénées - © A. Boigné

[Lire la suite du communiqué sur le site du CNRS]
 

Références

Wide-eyed glare scares raptors: from laboratory to applied management
Hausberger, M., Boigné, A., Lesimple, C., Belin, L., Henry, L.
Plos One, 11 octobre 2018