Un arbre de paix

Un « pacanier du centenaire » planté sur le campus de Beaulieu pour célébrer l’amitié franco-américaine, dans le cadre des commémorations de l’armistice de 1918.

Photo de groupe prise lors de la cérémonie
  1. Un arbre symbolique
  2. Beaulieu, un des campus les plus arborés de France

Un arbre symbolique

Le pacanier (Carya illinoinensis) est un arbre fruitier (noix de pécan) de grande taille et originaire des États-Unis. Il fait partie du patrimoine culturel américain, à l’égal du chêne en France.
Réputés pour leur taille et leur longévité, ces arbres se veulent un symbole de paix et d’amitié entre les deux pays.
Pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, une quarantaine de spécimens ont été mis en terre sur le territoire français, dont trois en Ille-et-Vilaine (à l’Arboparc à Guipry-Messac, au parc du Thabor et sur le campus de Beaulieu à Rennes)
 

Beaulieu, un des campus les plus arborés de France

Offert par la société d’horticulture d’Ille-et-Vilaine, le pacanier de Beaulieu a été planté lors d’une cérémonie le 8 mars 2019, en présence du consul des États-Unis, Eric Beaty.
Une initiative menée avec la collaboration d’Agnès Schermann, responsable scientifique des collections botaniques vivantes de l’Université de Rennes 1. « Planter un pacanier s’inscrit dans une démarche globale sur le campus où l’on profite de grands espaces verts. On compte sur Beaulieu plus de 140 espèces dont une centaine dites remarquables ».