Semaine de sensibilisation au handicap

La faculté de médecine inaugure cette année un module de sensibilisation au handicap, une formation désormais obligatoire pour l’ensemble des étudiant·e·s de 2e année. Tou·te·s formé·e·s et sensibilisé·e·s, ces futur·e·s médecins sauront ainsi mieux prendre en charge et accompagner les personnes en situation de handicap et leurs proches. Une initiative qui s'inscrit pleinement dans les recommandations de la Charte Romain Jacob pour l’accès à la santé des personnes en situation de handicap.

Entrainement en fauteuils roulants en plein air
  1. Une nouvelle initiative pour sensibiliser les étudiant·e·s au handicap
  2. Pourquoi cette formation ?
  3. Quel programme pour cette formation en immersion ?
Rencontre avec Isabelle Bonan, professeure de médecine physique et de réadaptation,
responsable pédagogique de la formation.




  

Une nouvelle initiative pour sensibiliser les étudiant·e·s au handicap

Comment changer les mentalités au sein des professions médicales et lever les tabous sur le handicap ?
En organisant une semaine de sensibilisation au handicap pour tout·e·s les étudiant·e·s en deuxième année de médecine ! Il s'agit d'une formation obligatoire de cinq jours pour renforcer et soutenir les notions et concepts déjà présents dans le cursus, et qui se concluera par un stage en milieu médico-social. Elle s'inscrit pleinement sur les recommandations de la Charte Romain Jacob « Unis pour l'accès à la santé des personnes en situation de handicap ».
Cette semaine de sensibilisation sert avant tout à appréhender le handicap avec bienveillance et à lui accorder une visibilité, notamment en se mettant à la place de ces personnes qui souvent renoncent aux soins face à un personnel soignant peu formé à ces problématiques.
 

Pourquoi cette formation ?

LES ENJEUX
Les enjeux principaux de cette initiative sont de permettre une meilleure accessibilité, une meilleure écoute et prise en compte des particularités des personnes en situation de handicap. Il faut pouvoir garantir une prise en charge de qualité des patients et de leurs familles.

LES OBJECTIFS
Il s'agit avant tout de construire des clés pour comprendre, s'interroger et développer une analyse réflexive face au handicap. Cette formation a pour principal objectif d'améliorer la vie quotidienne des personnes et des accompagnants dans leur environnement, mais n'a pas pour vocation d'aborder la question du soin.
L'on est sur une approche globale pour penser le handicap autrement, et finalement agir pour un avenir où les différences de chacun·e sont mieux acceptées et prises en compte par le corps médical.

Quel programme pour cette formation en immersion ?

La formation se déroule en 3 temps :
  • Le 21 mai a eu lieu la journée d'ouverture avec, le matin, des conférences qui abordent l'aspect théorique et historique du handicap, et l'après-midi, la mises en place d'ateliers interactifs pour changer sa perception du handicap, et partir à la rencontre des personnes handicapées et du personnel accompagnant.
  • Du 24 mai au 6 juin, les étudiant·e·s effectuent un stage d'immersion dans le milieu médico-social et mettent en pratique ce qu'ils/elles ont appris pendant la journée d'ouverture.
  • Le 4 juin, la journée de restitution est organisée pour que chacun·e puisse partager son expérience et dresser un bilan de cette semaine à la rencontre des personnes handicapées.

Les principaux partenaires de cette initiative que sont le Collectif Handicap 35 et ses associations, ainsi que le Centre de référence déficiences intellectuelles de causes rares ont rendu cette journée possible, en créant un moment inédit d'échanges et de transmissions.