Rentrée 2022 : des effectifs en hausse et une offre de formation revisitée à l’Université de Rennes 1

Plus de 5 300 étudiants intègrent, en cette rentrée 2022, l’Université de Rennes 1 en première année et plus de 30 000 étudiants sont attendus cette année. Des chiffres* qui confortent l’attractivité des formations de l’université et qui encouragent la mise en oeuvre de la nouvelle accréditation de l’offre de formation, validée au printemps.
Rentrée 2022 en Droit L2 ©Frédéric Obé / DIRCOM/ UR1
Au total, ce sont 5 313 nouveau étudiants, dont 4 584 jeunes bacheliers, qui ont fait leur rentrée en première année le 1er septembre et près de 6 400 étudiants inscrits en B.U.T 1, L1, PASS ou classe préparatoire (CUPGE).
* Chiffres en date du 5 septembre 2022

+ 17 % d’étudiants inscrits en 1re année

Avec 17 % de nouveaux étudiants supplémentaires en 1re année de licence et de B.U.T., l’Université de Rennes 1 poursuit son objectif d’accueillir davantage les néobacheliers de l’académie. Afin de satisfaire au mieux les choix des étudiants exprimés via Parcoursup, l’université augmente depuis plusieurs années ses capacités d’accueil, notamment dans les filières les plus demandées.

Avec le déploiement de l’enseignement à distance, 220 places supplémentaires ont ainsi pu être créées en PASS (Parcours Accès Spécifique Santé) qui, depuis la rentrée dernière, offre aux étudiants bretons la possibilité de suivre leurs cours depuis Lorient, Pontivy, Saint-Brieuc ou Vannes (en plus du campus Santé de Rennes, bien entendu).

En parallèle, les différentes filières de l’université offrent cette année 510 places en L.AS (licence disciplinaire avec une mineure Santé permettant d’accéder à la 2e année d’études de santé en Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie ou Rééducation). Nouvellement créée, la Licence Accès Santé Philosophie a rempli ses effectifs (20 places) dès la phase d’admission principale.

Toujours sur le plan des formations en Santé, parmi les nouveautés de cette rentrée, on notera :

  • Le PASS Sciences Infirmières et La licence Sciences pour la santé qui accueille les étudiants en sciences infirmières et en rééducation dans la perspective du double diplôme qui sera à terme délivré aux étudiants des 10 Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) des départements des Côtes d’Armor, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan ainsi que l’Institut de formation en Pédicurie-Podologie, Ergothérapie, Masso-Kinésithérapie (IFPEK) de Rennes.
  • Le DEUST de préparateur technicien en pharmacie, formation universitaire par alternance reconnue de niveau 5 (bac+2) qui succède au Brevet Professionnel de préparateur en pharmacie et permet de travailler dans les pharmacies d’officine. Dispensée par la faculté de pharmacie, la formation de deux ans est proposée dans quatre CFA bretons partenaires à Brest, Lorient, Ploufragan et Rennes.

L’Université de Rennes 1 se veut inclusive. Elle défend l’égalité des chances et ouvre en cette rentrée plusieurs formations à accès spécifiques

Le cycle pluridisciplinaire d'études supérieures (CPES) Sciences – Environnement – Société, une formation en trois ans, proposée en partenariat avec l’ENS Rennes et le lycée Chateaubriand à Rennes.
Nouveauté de la rentrée 2022, les CPES ont pour objectif de favoriser la diversité des profils accédant à des études supérieures ambitieuses avec une politique volontariste en faveur des candidats boursiers. Initiés à la recherche dès la 1re année, les étudiants du CPES SEnS ont vocation à s’inscrire dans un cycle d'étude long (bac+5, bac+8) suite au double diplôme qu’ils obtiendront au terme des trois ans.

Les Classes Talents du service public. Proposée par l’Ipag, en partenariat avec l'association La cordée, la Prépa Talents B prépare aux concours de catégorie B (secrétaire administratif, contrôleur des finances publiques, des douanes...). Instituées par le ministère de la transformation et de la fonction publiques, les Prépas Talents visent un double objectif : lutter contre l'autocensure face aux concours et diversifier les profils dans la fonction publique, notamment aux postes d’encadrement. Créées pour faciliter l’accès de toutes et tous à l’emploi public, elles s’adressent aux étudiantes et étudiants boursiers les plus méritants de l’enseignement supérieur et aux demandeurs d’emploi, sous condition de ressources.
L’Ipag ouvre par ailleurs une Prépa Talents IRA, en partenariat avec l'IRA de Nantes, préparant aux concours des Instituts régionaux d'administration et aux autres concours de catégorie A (inspecteur des finances publiques, attaché territorial...), qui s'adresse aux élèves ayant validé au moins trois années d'enseignement supérieur.

Une formation et un diplôme pour réfléchir à son orientation
Les deux universités rennaises proposent aux bacheliers une formation commune : le diplôme inter-établissement s’Orienter – Réfléchir – Agir (DIE ORA). 40 places, 20 à l’Université de Rennes 1, 20 à l’Université Rennes 2, sont ouvertes dans cette formation créée l’an dernier qui permet aux jeunes de prendre une année de réflexion dans un environnement très accompagné pour découvrir l’enseignement supérieur et sa méthodologie spécifique, mieux se connaître et explorer les possibles en développant des compétences transversales qui seront des atouts tout au long de la vie.

Niveau Master

L'Université de Rennes 1 proposait cette année 2 731 places au sein de ses 45 mentions pour plus de 31 400 candidatures reçues. Si à ce jour, les inscriptions ne sont pas finalisées, on constate déjà une hausse des effectifs, notamment en économie, gestion, philosophie et chimie.

Deux nouvelles mentions de master accueillent leurs 1ers étudiants cette année :

  • la mention Sciences pour l'ingénieur et applications co-accréditée avec l’INSA Rennes, l’ENS Rennes, CentraleSupelec et l'IMT Atlantique,
  • la mention Économie de l'environnement, de l'énergie et des transports co-accréditée avec CentraleSupelec.

Des parcours sur-mesure

Cette rentrée 2022 voit se déployer la nouvelle offre de formation, accréditée au printemps. Celle-ci a été conçue afin d’outiller et accompagner au mieux les étudiants, de leur arrivée à l’université jusqu’à leur insertion professionnelle :

  • Une spécialisation progressive et la personnalisation des parcours de formation en Licence & Master pour offrir des cursus individualisés et permettre aux étudiants d’être davantage acteur de leurs parcours, en lien avec leurs projets personnels ou professionnels. Dès cette année, plusieurs formations appliquent ainsi une nouvelle maquette et organisation du programme qui ouvrent la possibilité de choisir des enseignements complémentaires, des mineures qui leur permettent d’approfondir leurs connaissances dans leur matière, de s’ouvrir à une autre nouvelle discipline ou d’acquérir des compétences transversales. Pour favoriser la réussite de tous les étudiants, l'université propose différents parcours (standards, accompagnés, augmentés, sélectifs, internationaux, en alternance ou à distance), en fonction des domaines et des publics accueillis.
  • Le développement de l’apprentissage « par le faire » en s’appuyant notamment sur le réseau de fablabs et de tiers-lieux de l’Université de Rennes 1 et en développant et intégrant davantage les enseignements en mode projet, à l’image des challenges inter-campus (Digital Transformer, Sustainability Transformer).
  • La valorisation des expériences et de l'engagement étudiant ainsi que l’"esprit d’entreprendre” des étudiants. L'université permet aux étudiants de bénéficier d'aménagement d’études et/ou de faire reconnaître les compétences et savoir-faire acquis dans le cadre d'un engagement. Il peut s’agir d’un engagement associatif, civique ou militaire, d’un mandat électif, d’une activité professionnelle, d’une charge familiale, d’un investissement dans la vie de l’établissement..., ou être en lien avec les statuts d’artiste ou de sportif de haut niveau.
  • L’internationalisation des cursus. La Commission européenne a annoncé cet été qu'elle renouvelait son soutien à l'European Digital UniverCity, université européenne initiée en 2019, dont l'Université de Rennes 1 est membre fondateur. Lauréate de l'appel à projets Erasmus+ en 2022, l'alliance EDUC intègre ainsi deux nouveaux membres et se voit octroyer un financement pour quatre années supplémentaires, formant ensemble un campus transnational de 200 000 étudiants et 31 000 personnels. EDUC imagine et développe de nouvelles formes de mobilités permettant de démultiplier les mobilités vers l'Allemagne, l'Italie, la République tchèque, la Hongrie, la Norvège et l'Espagne et, là aussi, de personnaliser leurs parcours académiques en ajoutant à son cursus des cours transdisciplinaires (en anglais ou dans la langue locale de l'université partenaire), des cours en lignes, des mobilités courtes de quelques jours, des classes virtuelles, des stages ou césure... EDUC.univ-rennes1.fr