Matthieu Revest distingué par l'ordre national du Mérite

Professeur d’université - praticien hospitalier au service des maladies infectieuses et réanimation médicale du CHU de Rennes, Matthieu Revest a été décoré en tant que chevalier de l'ONM le 15 décembre 2021 par Jean E. Goasguen.
Matthieu Revest, chevalier de l'ordre national du Mérite par J. Goasguen, en compagnie de Véronique Anatole Touzet et de Davis A

Matthieu Revest fait preuve, depuis de début de sa carrière, de qualités et d’engagement mis au service de l’Université de Rennes 1, du CHU de Rennes, du Centre d’investigation clinique, et plus largement du rayonnement de l’enseignement supérieur et de la recherche en santé, au niveau local, national et international.

Parcours professionnel et universitaire

Le professeur Matthieu Revest est diplômé d’une maîtrise des sciences biologiques et médicales obtenue en 2002, d’un diplôme universitaire Médecine tropicale et humanitaire, d’un diplôme interuniversitaire de thérapeutique anti-infectieuse, d’un Master 2 Maladies transmissibles et pathologies tropicales, d’un diplôme d’état de docteur en médecine et d’un diplôme d’étude spécialisée (DES Médecine interne en 2007) complété par un diplôme d’étude spécialisée complémentaire en Pathologies infectieuses et tropicales, cliniques et biologiques obtenu en 2009 à l’Université de Rennes 1. Formation qu’il a ensuite complétée par un diplôme interuniversitaire en Infection et transplantation et un diplôme en expérimentation animale : conception et réalisation de procédure expérimentale mammifères.
En 2015, il soutient et obtient sa thèse, Evaluation du traitement antibiotique des infections de prothèse vasculaire à Staphylococcus aureus : apport d’un modèle murin, sous la direction du Pr Christian Michelet. Un travail en très grande partie réalisé à l’EA 3826 « Thérapeutiques cliniques et expérimentales des infections » de l’Université de Nantes et au Centre d'Investigation Clinique de Rennes alors dirigé par le Pr Bellissant. Il a été rendu possible grâce à une bourse allouée par le collège des universitaires de maladies infectieuses et grâce à l’association pour la formation et la recherche en réanimation et infectiologie de Rennes qui a reçu une bourse du laboratoire Novartis.

Après son internat de médecine spécialisée au CHU de Rennes, de 2001 à 2007, et une brève incursion de 6 mois comme interne des hôpitaux de Paris au Service des maladies infectieuses et tropicales à l’Hôpital Necker, il devient chef de clinique des universités-assistant des hôpitaux au service des maladies infectieuses et réanimation médicale au CHU de Rennes. Promu praticien hospitalier en novembre 2010, il exerce à plein temps au CHU de Rennes où il prend en 2011 la responsabilité de l’unité fonctionnelle d’hospitalisation conventionnelle et de l’unité fonctionnelle d’hospitalisation de surveillance continue. Depuis le 1er septembre 2017, il est professeur d’université – praticien hospitalier à l’Université de Rennes 1 et partage son temps entre médecine, recherche et enseignement.

Enseignement et responsabilités pédagogiques

Matthieu Revest assure un grand nombre d’enseignements au sein de la faculté de médecine de l'université, du 1er au 3e cycle des études médicales, ainsi qu’au sein des diplômes universitaires.
Il est responsable de l’enseignement de la sémiologie pour les maladies infectieuses, des stages hospitaliers des étudiants de 5e et 6e années de médecine en maladies infectieuses, de la mise en place des stages d’externat inter-CHU pour la faculté de médecine de Rennes.
Egalement membre du comité de pilotage de la 2e année du diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM2), il endosse le rôle de tuteur pour les stages des externes. Il est responsable pédagogique pour l'Université de Rennes 1 du DIU de Prise en charge des patients vivant avec le VIH dans la région des grands lacs, Bujumbura, Burundi. Il est également responsable d’un Diplôme Universitaire unique en France, le DU paramédical de thérapeutiques anti-infectieuses.

Activités de recherche

Matthieu Revest exerce ses activités de recherche au sein :

  • de l’unité mixte de recherche U1230 Biochimie Pharmaceutique (Université de Rennes 1/Inserm), laboratoire qui étudie les rôle et mécanisme d’ARN régulateurs produits par des bactéries multi-résistantes leur permettant de s’adapter au cours de l’infection.
  • du Centre d’investigation clinique de Rennes, une structure conjointe au CHU et à l’Inserm dont la mission est de concevoir, mettre en œuvre, analyser et valoriser des études cliniques menées chez des volontaires sains ou malades, dans un cadre académique ou en partenariat industriel, avec le triple souci d'appliquer les meilleures règles d'assurance-qualité, de favoriser les échanges entre les unités de recherche et les services cliniques et d'animer la formation par et à la recherche clinique
  • Il participe également à des groupes de recherche : il est ainsi membre de l’Association pour l’Etude et la Prévention de l’Endocardite Infectieuse (association nationale), du Groupe de Réflexion sur les Infections de Prothèses vasculaires (groupe national) ainsi que de l’International Collaboration on Endocarditis.

Mobilisation depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19

C’est l’importance et l’efficacité de cette recherche en réseaux que le Pr Revest a mis en avant en juin 2020 lorsqu’il a rencontré la ministre Frédérique Vidal lors de l’étape bretonne de son tour de France des "Territoires de savoirs", à l’Irset, Institut de recherche en santé, environnement et travail (UMR 1085 Université de Rennes 1/Inserm/EHESP).
L’épidémie à SARS-CoV-2 a parfaitement illustré la complexité et tout l’intérêt du travail du chercheur et infectiologue hospitalo-universitaire.
Afin de mettre en place le plus rapidement possible des protocoles de recherche clinique permettant de caractériser rapidement cette nouvelle maladie et déterminer les meilleures solutions thérapeutiques, il s’est appuyé sur les réseaux préexistants (COREB pour les infectiologues des établissements de santé de référence pour les maladies infectieuses émergentes et REACTing pour la recherche rapide sur cette thématique).
En première ligne face à l'épidémie de Covid-19 en Ille-et-Vilaine et en Bretagne, Matthieu Revest concilie une activité particulièrement importante en termes de soins et de contrôle de l’épidémie, avec la formation des professionnels de santé face à cette maladie jusqu’ici inconnue. Depuis le début de la crise sanitaire, il joue un rôle de médiateur auprès du grand public afin de rassurer la population, d’expliquer les mesures à appliquer pour limiter l’extension de l’épidémie, de vulgariser la recherche sur le virus et la maladie, en se montrant disponible pour répondre aux sollicitations de ses étudiants, de l’université ou de la presse locale.

En tant que spécialiste, il fait partie du conseil d’appui scientifique et sanitaire d'UniR. Cette instance, inédite en France, a été créée pour répondre au mieux et de manière coordonnée aux questions soulevées par l’accueil des étudiants, personnels et visiteurs dans les 7 établissements rennais en contexte de crise sanitaire.

L'ordre national du Mérite

Institution républicaine née au cœur du XXème siècle, l’ordre national du Mérite est le second ordre national après la Légion d’honneur. Il a pour vocation de récompenser les « mérites distingués » et d’encourager les forces vives du pays.

En savoir plus sur l'ordre national du Mérite