L'Université de Rennes 1 dépose le projet IRIS en réponse à l’appel à projets ExcellencES

Intitulé IRIS (Interdisciplinary Research & Innovation for Societal transitions), le projet déposé en réponse à l’AAP national “Excellence sous toutes ses formes” par les membres du projet Université de Rennes et les organismes de recherche, vise à renforcer l’impact sociétal de l’enseignement supérieur rennais. Ce projet s’inscrit dans une transformation en profondeur des pratiques de recherche et d'innovation en cohérence avec la stratégie de spécialisation intelligente de la Région Bretagne (S3 2022-2027). Pleinement ancré sur le territoire, IRIS est résolument tourné vers la recherche et l’innovation pour accompagner les transitions numérique, environnementale et de santé. Ce projet traduit la démarche collective des membres du projet Université de Rennes et s’appuie sur les domaines d’excellence et les complémentarités des universités, grandes écoles et organismes de recherche du site rennais pour mettre la science au service de la société.

Projet-IRIS
  1. Une ambition scientifique au service de 3 grands défis sociétaux
  2. Un catalyseur pour la recherche et l'innovation de demain
  3. Un projet ambitieux pour le développement du site rennais
  4. Gouvernance du projet : un consortium inclusif

Une ambition scientifique au service de 3 grands défis sociétaux

Les forces scientifiques distinctives du site permettent de s’engager sur 3 transitions sociétales majeures, en concentrant les efforts sur neuf thématiques interdisciplinaires :
•    Transition numérique : Sécurité numérique et citoyenneté ; Ville et campus intelligents ; Images et réseaux.
•    Transition environnementale : Transition agroécologique ; Ressources en eau ; Bioressources et matériaux.
•    Transition santé : Exposition et effets (Exposome - influence de l’alimentation et de l’environnement sur la santé des populations) ; Technologies numériques pour la santé.

Un catalyseur pour la recherche et l'innovation de demain

IRIS vise à transformer en profondeur les pratiques de recherche et d'innovation en relevant 5 défis complémentaires :
•    L'interdisciplinarité entre toutes les sciences, incontournable pour relever les défis inhérents aux 3 transitions (approches épistémologiques, méthodes scientifiques, processus d'évaluation, ...)
•    L’intégration de la révolution des données dans toutes nos disciplines, en sensibilisant, formant et soutenant chercheurs et étudiants sur le cycle de vie des données (collecte, gestion, exploitation, partage, sécurité)
•    Le développement de la recherche participative, co-construite avec les acteurs sociétaux et les citoyens, levier essentiel pour renouveler nos approches, établir un véritable dialogue et favoriser la connaissance et la confiance de la société envers la science
•    L'innovation ouverte, en renforçant la culture de l'innovation et développant un réseau dense de collaborations avec les acteurs socio-économiques et institutions publiques pour mieux anticiper les enjeux socio-économiques de demain
•    La formation par la recherche et à l’innovation, pour renforcer la préparation de nos étudiants à leur future carrière, à la citoyenneté active et à leur développement personnel.

Pour répondre à ces défis, IRIS mobilisera 5 dispositifs transversaux : des programmes interdisciplinaires pour mener des projets de recherche et d’innovation ambitieux autour des 3 transitions, un Campus d’innovation ouverte et un Hub pour les sciences participatives pour démultiplier les interfaces et les coopérations entre acteurs académiques, socio-économiques et de la société, un Centre de la science des données pour intensifier l’utilisation des données et contribuer à de nouvelles connaissances dans toutes les sciences, un programme de transformation de la formation pour décloisonner les formations et renouveler les approches pédagogiques afin de former de nouvelles générations d’ingénieurs, de scientifiques et de décideurs.
 

Olivier David, coordinateur du projet Université de Rennes : “ Ce projet s’inscrit à la suite des autres projets labellisés du site rennais (Ecoles universitaires de recherche, Labex, DUNE-DESIR, NCU Cursus Ide@l) et vient conforter la dynamique collective dans le cadre de la démarche fédératrice UniR ”.

David Alis, président de l’Université de Rennes 1 qui porte le projet pour le collectif des établissements rennais : “ C’est un projet exemplaire qui met en synergie l’ensemble des établissements et organismes au service d’un projet ambitieux, original et fédérateur sur l’identification et le renforcement de notre signature scientifique de site ”.

Abdellatif Miraoui, président du Campus de l'Innovation de Rennes : "Nous avons les clés pour bâtir un nouvel écosystème dédié à la transversalité et à l’innovation ouverte. Le projet IRIS nous donne l'opportunité de faire émerger, au cœur de nos grandes écoles et notre territoire, un outil de mutualisation contributif pour le développement du site rennais."

Un projet ambitieux pour le développement du site rennais

Conçu pour rapprocher les communautés de l’enseignement supérieur et de la recherche et ouvrir la voie à la création d'une grande université de recherche à Rennes, et portant sur un budget de près de 95 M€ sur 10 ans, IRIS réunit les sept établissements membres du projet Université de Rennes (Universités de Rennes 1 et Rennes 2 ainsi que cinq grandes écoles du site : EHESP, ENS Rennes, ENSCR, INSA Rennes, Sciences Po Rennes) et quatre organismes nationaux de recherche (CNRS, Inserm, Inria, INRAE) ainsi que de l’Anses.

Fédérateur, le projet associe les autres établissements partenaires qui contribuent à l’excellence du site : Institut Agro-Agrocampus Ouest, CentraleSupélec, ENSAI ainsi que le CHU de Rennes et le Centre de Lutte contre le Cancer Eugène Marquis. IRIS bénéficie également d’un fort soutien de la Région et de Rennes Métropole et s’appuie sur l'écosystème de l’innovation rennais et breton : IRT b<>com, pôles de compétitivité (Image & Réseaux, Valorial, Biotech Santé Bretagne, ID4CAR), IMT Atlantique, SATT Ouest Valorisation, Le Poool, la Fondation Rennes 1 et de nombreuses entreprises.

 

Gouvernance du projet : un consortium inclusif

Pour coordonner la rédaction de la réponse à l’appel à projets ExcellencES, le comité de pilotage rassemblant les 7 établissements membres du projet Université de Rennes et les 4 organismes nationaux de recherche a constitué une cellule de coordination, pilotée par Muriel Hissler, professeure des universités, vice-présidente Relations internationales de l’Université de Rennes 1 et cheffe de ce projet. Opérationnelle et resserrée, l’équipe a œuvré pour le collectif des 17 établissements partenaires

Muriel Hissler : “ Le travail a été intense et les synergies entre universités, grandes écoles et organismes nationaux de recherche ont permis d’innover ensemble, d'imaginer des dispositifs avec des effets transformants majeurs pour le site qui renforceront la visibilité, l’attractivité de Rennes et de la Bretagne en mettent en valeur le territoire dans une perspective européenne ”.