Le tutorat entre pairs à l’Université de Rennes 1

A l’Université de Rennes 1, nombre d’étudiant.e.s s’investissent dans le tutorat. Outil de révision, de préparation aux examens et concours, le dispositif permet également le partage d’expériences et le soutien entre pairs. A la rencontre des acteurs du tutorat.

Le tutorat entre pairs à l’Université de Rennes 1
  1. Tutorat Biologie Rennais
  2. ARTE tutorat éco : 40 étudiant.e.s bénévoles
  3. Tutorat Rennais, du PACES aux PASS/L.AS : dix ans de tutorat.
  4. ESIR : un tutorat solidaire par ISATI
  5. En Droit, des étudiant.e.s de Master pour aider les apprenti.e.s juristes

Tutorat Biologie Rennais

Léo Benard est président de l’association Tutorat Biologie Rennais, il fait également parti du groupe d’étudiant.e.s ayant fondé cette association en 2018. « On était un certain nombre à vouloir s’engager dans la vie universitaire, et pour les autres, explique-t-il. Je ne voulais pas être un simple spectateur, mais devenir acteur dans mon parcours. »

Après deux ans d’existence, le Tutorat Biologie Rennais rassemble 100 à 200 étudiant.e.s de première année à chaque conférence organisée. Pour le prochain mandat, l’objectif principal est de développer le tutorat pour les deuxièmes années de licence ce qui représente, d’après Léo Benard, « beaucoup de travail en amont car il s’agit d’une année composée de trois parcours différents ». Second objectif, inspiré par la période de confinement et les révisions à distance : développer une offre de de tutorat en ligne.

ARTE tutorat éco : 40 étudiant.e.s bénévoles

Pour Ines Daougabel, récemment élue présidente d’Arte (association du tutorat de la faculté des Sciences économiques), le tutorat est  « un moteur pour les premières années », « un élément fédérateur », autant pour les organisateurs que pour les bénéficiaires.

Les 40 tuteurs et tutrices de l’association, « organisent des conférences, des sujets d’examens, la correction, mais ça nécessite aussi de se rendre disponible au maximum, de tenir des permanences le midi… », explique la présidente.
« On est aussi là pour leur faire comprendre qu’il faut avancer et se bouger, que sinon ça ne fonctionne pas. »
 

Tutorat Rennais, du PACES aux PASS/L.AS : dix ans de tutorat.

L’association Tutorat Rennais, crée en 2010 pour le concours PACES a un objectif principal : gommer les inégalités. En effet, la centaine de tuteurs et tutrices et les 80 parrains et marraines, assurent un tutorat auprès des étudiants de 1re année d’études de Santé.

A la rentrée prochaine, les formules du tutorat vont changer : il faudra s’adapter aux nouveaux formats de PASS et L.AS. Second défi : répondre aux besoins des étudiants qui suivront les cours à distance depuis Vannes, Saint-Brieuc, Lorient ou Pontivy.
Avec l’évolution des études de santé, le nouveau bureau doit donc s’adapter. Il aspire aussi à étendre les compétences de l’association.

« Pendant le confinement, lors de la transition des bureaux, on a beaucoup travaillé sur l’extra-académique, explique Loïse Renard, nouvellement élue au bureau. On a été très actifs sur les réseaux avec des conseils sportifs, alimentaires, d’orientation… Mais aussi des sollicitations individuelles ou des aperos’tuto en visio pour échanger entre nous. »
Parmi les nouveautés, la création de 2 nouveaux pôles d’action : un pôle bien-être, dans la continuité des activités proposées pendant le confinement, et un pôle orientation pour guider les étudiant.e.s tout au long de l’année.
 

ESIR : un tutorat solidaire par ISATI

Le Bureau des Etudiants ISATI gère et anime la vie étudiante des élève de l’ESIR : soirées festives (thématiques, avec des jeux conviviaux...), événements culturels, sportifs ainsi que le tutorat pour étudiant.e.s en première année.

Melvin Lamballe, nouveau responsable tutorat de l’association ISATI, revient sur la période de confinement : « il semblait inconcevable d’arrêter le tutorat en cette période. En effet, les cours se sont intensifiés depuis le confinement, la demande a augmenté et il y a la difficulté de la distance étudiant-professeur en plus. Nous avons donc dû nous réorganiser de notre côté pour toujours proposer un soutien à la hauteur. Cela n’a pas été simple. »

Au début de leurs études, Melvin Lamballe et Nicolas Pruneau, élèves ingénieurs et responsables du tutorat depuis décembre 2019, ont fait partie de ces étudiant.e.s de première année rencontrant des difficultés. « J’ai compris l’importance du tutorat, explique Melvin Lamballe. J’ai donc naturellement eu l’envie de venir en aide aux étudiants. La solidarité dans une école d’ingénieur me semble indispensable et c’est donc avec une certaine fierté que j’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice. »
 

En Droit, des étudiant.e.s de Master pour aider les apprenti.e.s juristes

A la faculté de droit et de science politique, ce sont les étudiant.e.s de deuxième année de Master qui sont recruté.e.s par la faculté afin d’animer des séances de tutorat. Leur rôle consiste à aider les premières et deuxièmes années pour les révisions avant les périodes d’examens mais aussi afin de bien préparer les TD. Les séances ont lieu en petits groupes, auprès desquels les étudiant.e.s de M2 prodiguent conseils et astuces tout au long de l’année.