La Rustine de Beaulieu

Au cœur du campus de Beaulieu, l'atelier d’auto-réparation de vélos est tenu par un groupe d’étudiants, membres de l'association Ar Vuhez. Vous pouvez y réparer, ou apprendre à réparer, vous-même, votre bicylcette.

Maxence Fernandez et Mathieu Ciancone, deux bénévoles de "La Rustine de Beaulieu"
  1. Auto-réparation ?
  2. Team Rustine

Auto-réparation ?

Un problème de frein, de dérailleur, une roue de crevée ? La Rustine de Beaulieu est là pour vous accompagner en cas de soucis avec votre deux-roues. Pour réparer et entretenir votre monture, rendez-vous au bâtiment 10A lors d’une permanence de l’atelier. Vous trouverez sur place les outils et pièces détachées dont vous avez besoin. Et surtout, vous pourrez compter sur l'aide et les conseils des bénévoles.
La Rustine est ouverte à tous, comme l'explique Mathieu Ciancone, l'un des bénévoles de La Rustine, doctorant en physique :

L’objectif est de permettre au plus grand nombre de réparer son vélo. Les débutants peuvent venir apprendre auprès des bénévoles et les plus habitués peuvent utiliser un matériel adéquat. Car quand on est tout seul, il est difficile d’investir dans des outils parfois assez chers. L’atelier permet à tout le monde d’être équipé.

Seule obligation pour profiter de l’atelier : une adhésion à prix libre. « Vous payez ce que vous voulez et ce que vous pouvez ».

Team Rustine

 

Une fresque orne désormais le local de La Rustine de Beaulieu - Bien plus visible, l'atelier a vu sa notoriété et sa fréquentation augmenter. L'équipe accueille en moyenne de 5 à 6 personnes par permanence.

La Rustine de Beaulieu est installée dans ce local depuis 2015. L'équipe évolue tous les ans en fonction des parcours de chacun. Elle compte aujourd’hui 8 bénévoles et propose 4 permanences par semaine :

  • Lundi : 18h - 20h
  • Mercredi : 12h - 14h
  • Jeudi : 12h - 14h
  • Vendredi : 16h - 18h

Gratuites ou à prix coûtant, la plupart des pièces détachées proviennent d'anciens vélos. Et grâce aux dons et subventions, La Rustine met à diposition de plus en plus d’outils.