La politique de ressources humaines de l’Université de Rennes 1 labellisée par la Commission européenne

L’Université de Rennes 1 obtient le label “Human Resources Excellence in Research” décerné par la Commission européenne, et s’engage dans la mise en place de la Stratégie européenne des ressources humaines pour les chercheurs (HRS4R). L’obtention de ce label confirme, récompense et valorise la démarche, engagée par l’établissement depuis plusieurs années, d’amélioration continue des pratiques de recrutement, d’accueil et de gestion des carrières des chercheurs et enseignants-chercheurs de l’université.

HR Excellence in Research
  1. La politique RH de l’Université de Rennes 1 pour les chercheurs : une démarche d’amélioration continue
  2. Un état des lieux partagé, un plan d’action co-construit
  3. Un plan d’action jusqu’en 2024, déjà en application

Après une évaluation approfondie, les examinateurs indépendants ont salué le soin apporté par l’Université de Rennes 1 pour aligner ses pratiques et sa politique de ressources humaines avec les principes de la Charte européenne et du Code de conduite pour le recrutement des chercheurs élaborés par la Commission européenne. Ces derniers contribuent à leur attractivité auprès des chercheurs du monde entier et conditionnent l’obtention de financements recherche de l’Union européenne.

Sébastien Le Picard, vice-président en charge des Programmes européens, a conduit le projet de labellisation :

L’Université de Rennes 1 est reconnue comme l'une des universités françaises les plus actives pour ses actions formalisées à l’international et possède, de ce fait, déjà beaucoup d’atouts. Elle connaît aussi de beaux succès dans les programmes européens H2020 et Erasmus +. Pour renforcer notre attractivité en Europe et au-delà, nous devons continuer d'améliorer nos pratiques en termes de ressources humaines, en particulier pour les post-doctorants, ambassadeurs de nos laboratoires

Pour David Alis, président de l’Université de Rennes 1 :

Cette reconnaissance européenne est un gage de qualité pour l’université et représente une plus-value pour attirer des chercheurs du monde entier, faciliter les collaborations à des projets européens et développer les actions de mobilité internationale. La démarche HRS4R vise à garantir aux personnels qui œuvrent au service de recherche à l‘université un environnement de travail attractif, stimulant et de qualité. otre engagement dans cette démarche nous aide aussi à élargir le périmètre de ces bonnes pratiques, à affirmer la responsabilité sociale de l’université auprès de l’ensemble des personnels, titulaires et contractuels.

La politique RH de l’Université de Rennes 1 pour les chercheurs : une démarche d’amélioration continue

Réaffirmant son engagement dans la démarche HRS4R, l’Université de Rennes 1 s’est engagée il y a 18 mois dans la labellisation, au niveau européen, de ses procédés de recrutement, de suivi et de développement de carrière de ses chercheurs. 
L’obtention de ce label européen résulte d’une dynamique mise en place au sein de l’établissement depuis plusieurs années : l’Université de Rennes 1 a adhéré dès 2015 à la Charte européenne du chercheur, faisant siens les principes du Code de conduite pour le recrutement des chercheurs. Le Conseil d’administration a adopté en mars 2019 le Code de conduite de l’Université de Rennes 1 pour le recrutement, l’accueil et le développement de carrière des chercheurs contractuels
En complément, une série d’indicateurs a été définie pour garantir un recrutement ouvert, transparent et basé sur le mérite (démarche OTM-R), une stratégie en parfaite adéquation avec sa politique de ressources humaines et son plan de modernisation. 

Un état des lieux partagé, un plan d’action co-construit

Après une phase de diagnostic sur l’éthique de la recherche, le recrutement et la sélection, les conditions de travail et la formation, l’établissement a élaboré un plan d’action pluriannuel afin d’assurer la mise en œuvre concrète de sa stratégie de ressources humaines pour la recherche. 
Présenté et discuté devant les instances, le plan d’action a été soumis aux composantes et unités de recherche et de nombreux échanges ont été engagés avec les chercheurs, enseignants-chercheurs, et tous ceux qui les accompagnent.
Tout au long de son élaboration, les services d'accompagnement et de soutien, qui mettent en œuvre et suivent la démarche, ont été mobilisés dans des groupes de travail ; ils sont également consultés sur la déclinaison opérationnelle et la planification des actions ainsi que sur la définition des indicateurs de suivi.
alidé en septembre 2019, le plan d’action ainsi co-construit fournit aux instances, composantes et services de l’université une feuille de route : 75 actions spécifiques, mesurables, pragmatiques et réalisables à 2 ou 5 ans

Un plan d’action jusqu’en 2024, déjà en application

Résolument engagée dans cette démarche, l’Université de Rennes 1 n’a pas attendu la labellisation pour mettre en œuvre son plan d’action qui s’étale de 2019 en 2024. Quelques exemples d’actions déjà mises en place : 

  • #PolitiqueRH : Un code de conduite établi au bénéfice des chercheurs contractuels 
    Ce code vise à améliorer le recrutement, l’accueil, le statut, les conditions de travail, et le développement de carrière des chercheuses et chercheurs contractuels, forces vives de nos unités de recherche.
     
  • #Déontologie : Promouvoir le respect des principes d’éthique de la recherche et d’intégrité scientifique
    Une référente intégrité scientifique a été nommée afin de promouvoir le respect des principes d’éthique de la recherche et d’intégrité scientifique. Depuis septembre 2019, Nathalie Théret, directrice de recherche Inserm à l'Institut de recherche en santé, environnement et travail (Irset), assure la veille, la prévention et le traitement des manquements à l'intégrité scientifique.
     
  • #ScienceOuverte : Faciliter l’exploitation et la diffusion des résultats de la recherche
    L’Université de Rennes 1 s’est engagée dans le mouvement de la science ouverte, en particulier par l’incitation au dépôt des productions scientifiques dans HAL-Rennes 1. En 2019, 45 % des documents publiés étaient accompagnés du texte intégral. Rennes 1 est ainsi l’une des premières universités françaises en nombre de dépôt. Conforté par notre récente signature de la Déclaration de la Sorbonne, notre engagement dans la démarche HRS4R nous permet de renforcer notre politique. Dans les mois à venir, nous lancerons une réflexion sur la structuration des données de la recherche, leur accessibilité, leur réutilisation et leur pérennité.
     
  • #Recrutement : Rendre plus transparente la politique en matière de recrutement
    Les comités de sélection enseignants-chercheurs sont publiés pour chaque poste ; les postes non pourvus sont republiés après le premier processus de recrutement. Un tableau de bord permettant de mesurer l’ouverture, la transparence et la qualité de nos recrutements a été mis en place dans le cadre de notre stratégie en matière de ressources humaines.
     
  • #Egalité : Agir pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes
    Un groupe de travail a été mis en place pour identifier et actionner les leviers permettant d’augmenter la représentation des femmes dans les organes de gouvernance et de décision de l’université et dans la direction de projets de recherche. Il s’agit aussi de lutter contre l'autocensure en encourageant les chercheuses et enseignantes-chercheuses à postuler aux délégations, récompenses, primes, postes à responsabilité, etc.