Klaxoon et l’Université de Rennes 1 lancent un partenariat d’innovation pour développer les pratiques collaboratives

L’Université de Rennes 1 signe un partenariat d’innovation avec Klaxoon, le champion des outils du travail en équipe. A partir de la rentrée, la suite d’applications interactives Klaxoon sera déployée progressivement sur 3 ans à l’ensemble de l’établissement. Un partenariat inédit dans le domaine des EdTech (technologies de l’éducation) qui fait de Rennes 1, une des premières universités au monde à faire le choix du collaboratif à grande échelle.

L'application Klaxoon déployé à l'Université de Rennes 1
  1. Un projet de R&D inédit pour bousculer les pratiques collaboratives au sein des universités
  2. Des outils professionnels au sein de l’université
  3. "Quand on a goûté à Klaxoon, c’est dur d’imaginer faire un cours sans…"
  4. Klaxoon

Un projet de R&D inédit pour bousculer les pratiques collaboratives au sein des universités

Récompensés à de multiples reprises (Brandon Hall, Learning Technologies Award, Learninnov, Reimagine education) depuis 4 ans, des milliers d’équipes dans 120 pays ont adoptés les outils Klaxoon. C’est tout naturellement que Klaxoon s’associe avec un partenaire de proximité pour aller plus loin dans sa démarche de révolutionner le travail en équipe en lançant un des plus grands territoires d’expérimentation des outils collaboratifs.
D’ici 3 ans, l’ensemble des 33 000 étudiants et personnels enseignants et administratifs de l’Université de Rennes 1 sera équipé de la solution Klaxoon, faisant de l’établissement un terrain de recherche unique au monde. Véritable pionnier, Rennes 1 entend ainsi développer de nouvelles méthodes de travail collaboratives qui bénéficieront à l’ensemble de ses publics. Le partenariat prévoit que les équipes de R&D des deux structures travaillent main dans la main pour observer, formaliser et mettre en lumière les pratiques collaboratives innovantes.
 
Convaincu de la capacité de Klaxoon à faciliter l’interactivité en cours et à rendre les formations plus participatives, David Alis, président de l’Université de Rennes 1, se réjouit de ce partenariat. « La solution Klaxoon offre à nos enseignants la possibilité d’expérimenter des nouvelles pratiques pédagogiques. Pour nos étudiants, à l’heure du collaboratif, c’est l’opportunité d’être mieux préparés aux attentes du monde du travail. Rennes 1 a inscrit depuis longtemps dans sa stratégie l’usage du numérique dans l’enseignement. Ce partenariat nous conforte comme pilote en R&D dans les nouvelles façons d’apprendre et de se former ».
 
Facilité par la Fondation Rennes 1, outil d’ouverture de l’Université de Rennes 1 vers le monde socio-économique, ce partenariat d’innovation renforce l’ancrage de Klaxoon sur le territoire. Pour Matthieu Beucher, PDG fondateur de la start-up et diplômé de l’Université de Rennes 1 en tant qu'ingénieur de l'Enssat : « Dès les débuts de l’histoire de Klaxoon, nous avons toujours eu des liens forts avec l’Université de Rennes 1. Nous sommes aujourd’hui très heureux de passer à la vitesse supérieure en signant ce partenariat d’innovation. L’ambition de Rennes 1, d’offrir aux étudiants des formations pleinement adaptées aux mutations du monde, nous permet de développer ensemble de nouveaux usages en phase avec les attentes du monde professionnel. Cela passe notamment par la capacité à travailler en équipe, à collaborer efficacement ».
 
 

Des outils professionnels au sein de l’université

La transformation numérique fait exploser les besoins de collaboration des entreprises. Les équipes sont à la recherche de solutions qui répondent à leurs nouvelles problématiques : travail à distance, temps partagé, équipes à géométrie variable, prise de décision en groupe, etc. Près de 67% des employés réclament plus de collaboration au travail (étude Meeting in USA, Klaxoon Propeller Insight).
Plus qu’un diplôme, les entreprises sont à la recherche de personnalités dotées de « soft-skills » aussi appelés compétences comportementales qui font la différence tout au long de la carrière. La capacité à travailler en équipe est devenu, à l’heure de l’entreprise collaborative, un indispensable dans la palette de compétence du salarié.
L’Université de Rennes 1 en équipant ses étudiants de la solution Klaxoon entend développer cette compétence clé pour les préparer au mieux au monde du travail.

Puisque les échanges se font avec smartphones, tablettes et PCs, Klaxoon est en effet la technologie des digital natives, qui arrivent sur les bancs de l’université. Gamifiées, les applications Klaxoon ont été pensées pour engager les participants. Les professeurs ne se contentent plus de dispenser leur savoir de manière unidirectionnelle mais peuvent échanger avec leurs élèves. On peut ainsi lancer des activités pour capter leur attention, organiser des sessions de réflexion collective, lancer des quiz pour s’assurer instantanément que les informations ont été bien comprises et recevoir des feedbacks en temps réel.

Les premiers résultats montrent déjà de notables améliorations notamment sur l’assiduité des étudiants, comme l’atteste Ludovic Babin, professeur de sciences économiques à l’Université de Rennes 1 : « Nous avons observé un véritable effet positif sur l’assiduité des élèves en amphithéâtre avec un taux de présence supérieur à 90% et ce, tout au long du semestre ».

Des étudiants expérimentent Klaxoon - © Klaxoon

"Quand on a goûté à Klaxoon, c’est dur d’imaginer faire un cours sans…"

Nathalie Payelle - © Cyril Gabbero

« Ce que l’on a constaté au départ c’est que les étudiants étaient surpris. Ils étaient très intéressés par le côté ludique, et puis, très vite c’est le côté pédagogique qui l’a emporté. Je les ai vu à ma grande surprise maîtriser l’outil plus rapidement que moi. C’est très bien ! Cela les dynamise et les maintient en éveil et surtout ils retiennent ! Cela libère la parole, maintenant ils osent la prendre. Quand on a goûté à Klaxoon, c’est dur d’imaginer faire un cours sans… »

Nathalie Payelle, professeure de la faculté des sciences économiques

Klaxoon

Klaxoon est une start-up rennaise lancée en 2015 qui propose une solution 100 % interactive permettant de dynamiser réunions, présentations, formations ou encore sessions de travail en équipe dans le but de favoriser le dialogue en groupe et l’intelligence collective.
Elle met à la disposition de tous une suite complète d’applications : sondage, quiz, brainstorm, challenge, messagerie instantanée...
Les participants interagissent directement en se connectant à la plateforme depuis leur smartphone, tablette ou ordinateur.
Fondée par Matthieu Beucher, Klaxoon compte plus de 170 collaborateurs dans ses bureaux de Rennes, Lyon, Paris et New-York. Klaxoon est la 5ème entreprise française ou il fait bon travailler (Great Place to Work 2018). Avec plus de 1 million d’utilisateurs dans 120 pays, Klaxoon a été récompensée par plusieurs prix internationaux. En mai 2018, elle a levé 50 millions de dollars pour poursuivre son développement et réveiller les réunions.