France Relance : l'Université de Rennes 1 lauréate de la première vague de financement

Avec un budget alloué de 2,6 M€ pour le soutien à l'emploi en recherche et innovation, les services de l’établissement et les unités mixtes de recherche placées sous sa co-tutelle sont mobilisés et mettent en œuvre les premières contractualisation.

France Relance soutien recherche et innovation
  1. Création d'emplois en recherche et développement (R&D)
  2. Prise en charge partielle par l'État, synergie université/entreprises
  3. Le plan France Relance

Création d'emplois en recherche et développement (R&D)

L'Université de Rennes 1 est le premier établissement d'enseignement supérieur et de recherche de l'Ouest (Régions Bretagne et Pays de la Loire) à avoir mis en œuvre ce dispositif national.

Les premiers contrats, élaborés avec le soutien de la SATT Ouest Valorisation et associant 4 emplois, viennent d'être signés entre l’Université de Rennes 1 et l'Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR) d'une part, ainsi que les sociétés DEMETA et SelenOptics d'autre part. De nouveaux contrats avec d’autres entreprises sont en cours de finalisation.

Prise en charge partielle par l'État, synergie université/entreprises

Dans le cadre de ce plan, l’État prend en charge une partie importante de la rémunération :

  • des personnels de recherche et développement (R&D) des entreprises mis à disposition au sein des unités mixtes de recherche sous co-tutelle universitaire ;
  • de jeunes diplômés recrutés par l'université en tant que personnels de R&D, partageant leur temps entre un laboratoire académique et une entreprise pendant 1 à 2 ans afin de sécuriser leurs emplois ou de faciliter leur accès au marché du travail.

Ces collaborations synergiques universités/entreprises sont mises en œuvre au travers des Délégations régionales académiques à la recherche et à l'innovation (DRARI).

Le plan France Relance

Le plan « France Relance » mis en place par la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DGRI), sous couvert du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), est une mesure destinée à aider la préservation de l’emploi du personnel de recherche et développement des entreprises.

Il vise à mettre aussi à disposition des entreprises de jeunes diplômés niveau master 2 et doctorat.

Ces mesures de préservation ont pour objectif majeur le maintien de la capacité d’innovation des entreprises au sein de notre territoire en renforçant les partenariats publics-privés.