Forum DD&RS : un événement fédérateur pour agir en faveur des transitions

Le premier Forum Développement Durable & Responsabilité Sociétale a marqué un temps fort de la démarche engagée par l’université autour des enjeux environnementaux et sociétaux.
Pendant 2 jours, les 2 et 3 juin, plus de 400 personnels ont participé Forum. Crédit photo : UR1/Dircom/Frédéric Obé

Pendant 2 jours, les 2 et 3 juin, plus de 400 personnels ont participé aux différentes propositions du programme du forum DD&RS, pour s’approprier la démarche engagée par l’établissement, rencontrer des acteurs, découvrir des initiatives concrètes et aider chacun à trouver sa place dans la dynamique de transformation. 

Faire un point d'étape sur la démarche DD&RS de l'université

Le forum s'est ouvert par une présentation de la démarche globale et son organisation par Eric Hitti, Vice-président du conseil d'administration, en charge du développement, et François Berthet, Directeur de projets Développement durable et responsabilité sociétale.

Une fois, ce panorama dressé, deux études importantes ont été présentées :  

  • Le bilan carbone de l’université et ses premiers résultats, présentés par le bureau d’études Nepsen, qui mettent en particulier en évidence l’importance des achats, des déplacements et de l’énergie, comme principaux postes d’émissions. Ce diagnostic va être suivi par la construction d’un plan d’actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Le plan mobilité employeur a été présenté par Marion Steunou de Rennes Métropole. Les résultats de l’enquête déplacement ont été restitués, pour mieux connaitre comment les personnels et étudiant⸱es se déplacent, leurs attentes et besoins. Les premières pistes de solutions se dessinent : continuer à soutenir l’essor du vélo, aider au développement du covoiturage et favoriser les déplacements professionnels plus écologiques.

Partager des projets et initiatives concrètes, durables et solidaires

Sur le parvis du Diapason, 150 personnels se sont retrouvés pour partager un pique-nique,  échanger et découvrir sur les  stands et visites proposés par des étudiant⸱es et des personnels :

Richard Hanna, chargé de mission interministérielle numérique responsable, DINUM était invité vendredi 3 juin pour parler de l'écoconception des services numériques et une présentation du référentiel général éponyme et a interviewé Anne-Cécile Orgerie, chercheuse au sein de l'IRISA sur son sujet de recherche, le green computing pour son podcast Techologie.

Sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l'enseignement

Enfin, la question de la formation était au cœur des échanges vendredi 3 juin. 200 personnes ont pu assister à la table-ronde avec Jean Jouzel, climatologue, ancien vice-président du GIEC - Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat  - animée par la journaliste Anne Roy. Après la présentation des principales recommandations de son rapport "Sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l’enseignement supérieur" par Jean Jouzel, deux tables-rondes ont ouvert un espace d'échanges prometteur entre enseignant⸱es, étudiant⸱es, chercheur⸱euses, personnels et gouvernance de l'université et de ses partenaires.

Présentation des principales recommandations du groupe de travail présidé par Jean Jouzel.

Table-ronde 1 - Retours sur des expérimentations pédagogiques engagées sur les sites de Rennes

Table-ronde 2- Réussir la transformation de l’ensemble des formations : quels rôles, quels leviers pour les enseignants et les établissements ?