Entretien avec Lise Habib-Dassetto, chargée du festival ARESponsable pour l'ARES

Le festival ARESponsable, initiative des étudiants de l'ARES (Association rennaise des étudiants en sciences) a lieu du 25 février au 1er mars 2019 sur le campus de Beaulieu. Des conférences, des débats et des projections de films sur le thème du développement durable seront à l'agenda durant la semaine. Rencontre avec Lise Habib-Dassetto, chargée du projet, qui nous présente cette première édition.

Festival ARESponsable du 25 février au 1er mars à Beaulieu
  1. Agir face à l'urgence climatique
  2. Un festival inscrit dans la durée
  3. L'ARES, une association engagée

Agir face à l'urgence climatique

Face à ce défi sociétal qu'est la défense de l'environnement et de l'écosystème, faire partie d'une association incite à agir. Les actions se lancent plus naturellement et en équipe. Pour le festival, les initiatives ont été lancées dès septembre.

Lise Habib-Dassetto insiste sur le fait que ce projet "s'inscrit dans une dynamique plus globale, plus spécifique et concrète que d'autres mouvements en faveur de l'écologie comme les grèves du vendredi (Green Fridays) initiées par les lycéens par exemple". Ce festival met donc en lumière les problématiques de développement durable, donne des informations et des conseils pour agir tout en restant dans le cadre précis de celui d'un festival au sein de l'Université de Rennes 1.

Ce n'est pas à proprement parler un projet de sensibilisation à la cause écologiste car nous proposons avant tout des actions concrètes. On ne souhaite pas convaincre ou démontrer les urgences climatiques mais bien donner des clés pour agir, et cela à des échelles moyennes comme la collectivité, la ville, dans son aménagement ou sa politique globale.

Un festival inscrit dans la durée

Le sujet de l'éco-responsabilité et du développement durable, est un axe nouveau n'ayant jamais été traité de cette manière par l'association. L'exploitation de cette thématique est un axe nouveau, le sujet de l'éco-responsabilité et du dévelopement durable n'ayant jamais été traité de cette manière par l'association. "Nous voulons avoir un impact direct sur les étudiantes et les étudiants, explique Lise, qui pensent parfois venir au festival avec leur famille. Cela prouve que c'est un sujet qui touche tout le monde". A l'avenir, l'objectif est d'élargir ce festival à toute la ville de Rennes.

Lise Habib-Dassetto le promet : "Le festival s'inscrit dans la durée. C'est la première édition, une année test, il s'agit de voir ce qui marche bien et ce qui est à refaire ou à modifier." Pour favoriser cette ouverture future, la dernière soirée du festival se déroulera au Théâtre National de Bretagne le vendredi soir. Le but est de toucher un public plus large que le seul public étudiant du campus de Beaulieu.

L'ARES, une association engagée

L'ARES, l'Association rennaise des étudiants en sciences de l'Université de Rennes 1, fêtera ses 30 ans cette année. Elle compte 570 adhérentes et adhérents et se place comme l'une des associations les plus importantes du campus. Son bureau est composé d'une trentaine d'étudiantes et d'étudiants venus de toutes disciplines scientifiques.

L'équipe de l'ARES, presque au complet, version 2018-2019

L'équipe de l'ARES est composée d'étudiantes et d'étudiants en maths, physique, biologie qui se retrouvent pour oeuvrer pour des campus plus durables et responsables.

Ce sont les cursus de formation des membres de l'ARES qui leur ont donné l'envie de s'investir davantage dans des causes comme celle du développement durable."Nos cours d'écologie sont neutres, ils ne sont ni alarmistes, ni ne remettent en cause le changement climatique, prévient Lise, ils sont finalement très rationnels". L'écologie y est traitée comme l'équilibre d'un écosystème : lorsqu'un être vivant est supprimé d'un système, celui-ci se déséquilibre. Les cours ne sont pas de la sensibilisation au réchauffement climatique et à la disparition des espèces mais ils détaillent des concepts et des notions pour mieux comprendre par la suite l'enjeu écologique.

Nous continuerons à nous impliquer dans le combat face à l'urgence climatique quand le festival sera terminé. Par ailleurs, ce festival offre la possibilité à ceux qui le souhaitent de s'investir dans cette cause, en faisant les bons gestes et en trouvant des alternatives au niveau local pour protéger la planète.

Le festival ARESponsable a reçu le soutien de l'Université de Rennes 1 dans sa conception et dans sa mise en oeuvre.

Le festival se déroule sur le campus de Beaulieu, du 25 février au 1er mars, dans l'amphithéâtre Louis-Antoine du bâtiment 2A. Des stands sont aussi installés pour les associations qui viennent se présenter ou animer une conférence (association Makigo).