Elaine A. Ostrander et Mark G. Humphrey distingués Docteurs Honoris Causa

Elaine A. Ostrander et Mark G. Humphrey recevront, le 26 avril 2019, l'insigne de Docteur Honoris Causa de l'Université de Rennes 1. Cette distinction vient récompenser leur forte implication et leur lien étroit de collaboration avec l'université. A l'occasion de cette cérémonie, les 235 docteures et docteurs - promotion 2018 - seront aussi à l'honneur. La Fondation Rennes 1 remettra également ses prix de thèse qui récompensent l'innovation.

Doctorat Honoris Causa
  1. Elaine A. Ostrander - Génétique : analyse des relations génotypes-phénotypes
  2. Mark G. Humphrey - Chimie inorganique
  3. Docteures et docteurs - Promotion 2018

Elaine A. Ostrander - Génétique : analyse des relations génotypes-phénotypes

Elaine A. Ostrander

Elaine A.Ostrander est chef de la branche ”Génétique des cancers et génomique comparative” au National Human Genome Research Institute (NHGRI) - Washington, l’un des instituts du National Institutes of Health.
Après sa soutenance de thèse à l’Université de l’Oregon, Elaine A. Ostrander effectue un séjour postdoctoral à l’Université de Harvard, puis de Berkeley, où elle s’initie à la génétique du chien et sera quelques années plus tard à l’origine du Dog Genome Project. Elle rejoint alors le Fred Hutchinson Cancer Research à Seattle où elle développe, en parallèle de la génétique canine, des travaux importants sur la génétique du cancer de la prostate. Recrutée en 2004 au NHGRI, elle y poursuit ses recherches.
Son laboratoire s’applique à comprendre les fondements génétiques responsables de la diversité phénotypique des races canines, de leur comportement et des nombreuses maladies qui les frappent. Ces dernières sont par ailleurs homologues aux maladies humaines, ce qui permet ainsi d’en identifier les gènes responsables. Récipiendaire de plusieurs prix, elle est l’auteur de plus de 350 publications, citées près de 20 000 fois.
Depuis près de 20 ans, l’équipe “génétique canine“ de l’IGDR a tissé des relations intenses avec le Dr Ostrander, relations qui se sont traduites par la signature d’une trentaine d’articles. Par ailleurs, elle a accueilli au sein de son laboratoire cinq docteurs de l’Université de Rennes 1 comme post-doctorants pour des séjours de longue durée.

Elle est parrainée par Marie-Dominique Galibert-Anne, professeur des universités - praticien hospitalier et Francis Galibert, professeur émérite, Institut de génétique et de développement de Rennes (IGDR).

Mark G. Humphrey - Chimie inorganique

Mark G. Humphrey

Mark G. Humphrey est un spécialiste reconnu en chimie inorganique, particulièrement en chimie des complexes acétylure, des clusters et des dendrimères organométalliques.
Professeur à l’Australian National University, il y développe depuis plus de 20 ans une activité scientifique centrée sur l’utilisation de ces systèmes afin d’exalter et contrôler leur réponse en optique non linéaire (ONL). Ses études pionnières ont permis de comprendre comment concevoir des molécules dotées de propriétés ONL exceptionnellement grandes et comment moduler celles-ci de manière réversible sous l’action de stimuli externes. Ces travaux, à l’interface avec la physique, lui ont valu de nombreux prix et bourses de recherche, tant au niveau national qu’international. Membre très actif du Royal Australian Chemical Institute, il a acquis une forte notoriété en Australie.
Anglais d’origine, Mark G. Humphrey s’est également fortement investi dans les collaborations internationales. Il dirige ainsi des partenariats de recherche majeurs avec la Chine, l’Inde, la France et la Pologne. En France, ses activités ont contribué à la création par le CNRS du premier laboratoire international associé France- Australie en chimie, impliquant l’Université de Rennes 1 : REDOCHROM.

Il est parrainé par Frédéric Paul, directeur de recherche CNRS et Florence Mongin, professeur à l’UFR Sciences et propriétés de la matière, Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR).

Docteures et docteurs - Promotion 2018

A l'occasion de cette cérémonie, les 235 docteures et docteurs - promotion 2018 - seront aussi à l'honneur.
La Fondation Rennes 1 remettra également ses prix de thèse qui récompensent l'innovation.