Disparition de Roger Folliot

Le Professeur Roger Folliot, l'un des pionniers de la biologie cellulaire à Rennes, est décédé à l'âge de 96 ans.

Disparition de Roger Folliot

Roger Folliot (1925-2021)

Retiré près de La Rochelle depuis quelques années après une longue carrière à l'Université de Rennes 1, le Professeur Roger Folliot vient de nous quitter.

Né le 15 novembre 1925 à Hermes dans l'Oise, il a suivi ses études au collège de Clermont (Oise) de 1937 à 1942 avant de rejoindre le Lycée Louis Le Grand à Paris. Dès juin 1940, il sera sensibilisé à la résistance par l'exemple de son oncle Raphaël Folliot qui deviendra un des premiers Compagnons de la Libération.
Gardant ses attaches dans l'Oise, il intègre en septembre 1943, à l’âge de 18 ans, le Groupe de Résistance Organisation Civile et Militaire basé à Clermont, sous le pseudonyme de "Titou". Il accomplit de nombreuses missions, en particulier le sauvetage d'aviateurs alliés tombés dans la région, la réception de parachutages d'armes et de matériel transmissions.
Ces activités lui vaudront de recevoir la Croix de Guerre 1939-1945 avec Etoile de Bronze et d'être membre de «Air Forces Escape and Evasion Society ».

A la libération il reprend ses études à la Sorbonne et obtient l'Agrégation de Sciences Naturelles. Suite à ce succès, Il est nommé en 1951, pour son premier poste de professeur agrégé, au Lycée de garçons de Rennes (aujourd’hui Lycée Emile Zola).
A la fin des années 50, il intègre l’Université de Rennes comme chef de travaux dans une équipe de recherche à la Faculté de Sciences. Sous la direction du Professeur Maillet, il devient un spécialiste reconnu de la biologie des Cynipides gallicoles, petits insectes responsables de la formation des galles chez les végétaux. Il soutient son Doctorat d'état en 1964. Nommé Professeur de l'Université de Rennes, il dirige alors le Laboratoire de Biologie Générale.
Avec Pierre Maillet, responsable du laboratoire de Biologie Cellulaire, il fonde en 1967 le Groupe de Recherche de Biologie Cellulaire, ERA CNRS 129, première unité de recherche du CNRS en Biologie à Rennes. En 1980, il devient directeur de l’unité CNRS LA 256 ; il dirigera cette unité jusqu’en 1989. Parallèlement à cette activité de direction, Il fut membre du Comité National de la Recherche Scientifique et Conseiller Scientifique au Ministère de la Recherche.
Roger Folliot et Pierre Maillet sont les précurseurs à Rennes de la Microscopie Electronique pour la Biologie Cellulaire. Grâce à leurs efforts, le premier microscope électronique à transmission en biologie à Rennes fut installé en 1964.

Excellent pédagogue, il a marqué plusieurs générations d’élèves et d'étudiants. Il s’est investi notamment dans la formation des enseignants à la préparation au concours du CAPES et de l'Agrégation, il fut aussi directeur des IPES de l’Académie de Rennes. On lui doit plusieurs ouvrages d'enseignement de Biologie Cellulaire. Il était Professeur associé de l'Université de Montréal et a occupé pendant plusieurs années le poste d'Examinateur en Chef du Baccalauréat International à Genève.

Tout ceux qui l'ont connu se souviennent de sa culture exceptionnelle, de sa précision dans les idées et leur expression, de sa large ouverture à autrui.
D'une rigueur morale exemplaire, il portait très haut les valeurs de l'université.

Daniel THOMAS, DR CNRS émérite
Daniel BOUJARD, Professeur à l’Université de Rennes 1
Jean JOLY, ancien Professeur à l’Université de Rennes 1