Disparition de Michel Cormier

Le microbiologiste Michel Cormier, professeur de l'Université de Rennes 1, est décédé le jeudi 26 mars 2020, à l'âge de 75 ans. La communauté universitaire lui rend hommage.

Michel Cormier, professeur des universités, distingué en tant que commandeur des palmes académiques
  1. D’étudiant à enseignant-chercheur
  2. Une carrière universitaire remarquable
  3. Des fonctions administratives locales et nationales
  4. Direction des établissements - AERES
  5. Distinctions

Professeur des universités – praticien hospitalier à la faculté de pharmacie de l'Université de Rennes 1, Michel Cormier a exercé de nombreuses fonctions tant au sein de notre établissement qu’au niveau local et national. Jusqu’en août 2011, il était ainsi le directeur de la section des établissements de l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES).

D’étudiant à enseignant-chercheur

Arrivé à l’Université de Rennes 1 en 1969 comme étudiant, Michel Cormier a brillamment obtenu son doctorat es sciences pharmaceutiques en 1977 avant d’obtenir l’agrégation de bactériologie virologie en 1981. Il devient alors professeur des universités à la faculté des sciences pharmaceutiques de l’Université de Rennes 1, puis en 1984, biologiste des hôpitaux.

Le Professeur Michel Cormier s'est toujours intéressé aux bactéries et à leur environnement. Après avoir étudié le comportement des bactéries dans des environnements hostiles comme l'eau de mer, il a, à la suite, un intérêt fort pour les bactéries de l'environnement hospitalier. Dans le cadre de sa mission de responsable de l'unité fonctionnelle d'Hygiène Hospitalière au CHU, il a publié des études épidémiologiques concernant des niches écologiques insoupçonnées de bactéries potentiellement pathogènes pour l'homme. Dans ces études, il met en évidence les facteurs de risques et énonce les moyens de les prévenir. Il a aussi un regard novateur sur le développement des résistances aux antiseptiques utilisés en milieu hospitalier à l'instar des résistances aux antibiotiques. Ses deux axes principaux de recherche concernaient la bactériologie clinique et la microbiologie de l'environnement.

Une carrière universitaire remarquable

Reconnu par ses pairs, le déroulement de la carrière universitaire du Professeur Michel Cormier est remarquable :

  • Comme professeur (bactériologiste), il exerce son métier d'enseignant avec toute la compétence, mais aussi le talent et la motivation qui ont fait sa réputation auprès de générations d'étudiants.
  • Comme professeur-microbiologiste des hôpitaux et chef de service au CHU de Rennes, il sait enrichir les relations Université-Hôpital dans l'intérêt mutuel des deux institutions. Il assure ainsi "un pont précieux" entre le monde universitaire et le monde médical et hospitalier, en favorisant notamment les synergies entre la recherche fondamentale, la recherche finalisée et la recherche clinique. Sa compétence et son autorité ont permis, en 2005, au directeur général du CHU de le nommer chef du département Bactériologie-Virologie-Hygiène hospitalière qui regroupe l’ensemble des activités de microbiologie du CHU.
  • Comme scientifique et chercheur de valeur, il obtient l'agrément des grands organismes nationaux (ex. IFREMER...) pour diriger son équipe de chercheurs. Il siège également comme expert dans de nombreuses instances scientifiques reconnues.
  • Comme universitaire gestionnaire, il a assuré avec succès la direction successive de deux composantes dont la faculté des sciences pharmaceutiques.

Des fonctions administratives locales et nationales

Au sein de l’Université de Rennes 1 et à l’échelle nationale, le Professeur Michel Cormier a exercé de nombreuses responsabilités.

Doyen de la faculté de pharmacie entre 1988 et 1998, il a pratiqué son métier d'enseignant en bactériologie avec toute la compétence, et aussi le talent et la motivation qui ont fait sa réputation auprès de générations d'étudiants.

Premier vice-président de l’université de Rennes 1 en 1989, réélu en 1993 et 1997, il a eu notamment en charge la coordination du secteur thématique santé et la gestion du campus « santé ». Cette fonction témoigne de son action exemplaire et de la très grande confiance à son égard manifestée par la communauté universitaire. A ce titre, le Président Hardouin lui avait confié un mandat très large de réflexion et de conseil sur les grandes orientations stratégiques de l'université (contrat d'établissement, contrats de plan Etat-Région, Schéma Université 2000...). Il a ainsi contribué activement, avec beaucoup de pertinence, aux mutations importantes de l’université. Il a aussi eu en charge la conduite de tous les dossiers relatifs aux locaux universitaires, à leur entretien, aux constructions nouvelles du Schéma Université 2000, ainsi qu'aux projets d’équipement en matériel pédagogique et scientifique.

Ancien conseiller d’établissement de différentes académies (Montpellier, Toulouse, Nancy-Metz, Strasbourg, Lyon, La Réunion, Paris - notamment le Collège de France), il a dispensé ses conseils, ses analyses et a su accompagner de nombreux présidents d’université dans leurs dialogues avec le Ministère.

Son statut d’hospitalier lui a aussi permis d’organiser des rapprochements entre le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et celui de la Santé et des Sports, invitant les CHU à contractualiser avec les universités dans leur mission de soins et de recherche.

Direction des établissements - AERES

De 2007 à 2011, le Professeur Michel Cormier a été le directeur de la section «évaluation des établissements d'enseignement supérieur et des organismes de recherche» de l’AERES. Son rôle était d’organiser le travail de la section, notamment en ce qui concerne l’élaboration des rapports d'évaluation et la proposition, le cas échéant, d’une notation. Dans ce cadre, le Professeur Michel Cormier a su conduire la politique rénovée de l’Enseignement Supérieur avec la nouvelle loi des universités.

Le professeur Michel Cormier a déployé une compétence remarquable qu'il a mis, sans compter, au service de toutes les disciplines de l'Université de Rennes 1, de tous les personnels et aussi de tous les étudiants de l’université. Avec enthousiasme et efficacité, Michel Cormier a très régulièrement représenté notre université auprès de très nombreux responsables et instances non universitaires.

Jean-Claude Hardouin, ancien président de l'Université de Rennes 1 se souvient d'une « longue et fidèle collaboration pour la gestion de l'université. De grande confiance, il a beaucoup fait et donné pour notre institution universitaire locale et nationale, ainsi que pour la faculté de pharmacie, recherchant toujours le meilleur des choix, avec droiture et équité ».

David Alis, président de l'université salue la mémoire d'un « scientifique et chercheur de grande valeur, reconnu par ses pairs. Michel Cormier était un homme qui a consacré sa vie au service public ».

Distinctions

Chevalier de Légion d'honneur
Officier de l'Ordre national du mérite
Commandeur des Palmes académiques