Disparition de Maurice Baslé

L’économiste Maurice Baslé, professeur émérite de l'Université de Rennes 1, est décédé le 3 février 2020, à l’âge de 72 ans. La communauté universitaire lui rend hommage.

Maurice Baslé

Professeur agrégé des Universités à la faculté des sciences économiques, chercheur au CREM-CNRS, et titulaire de la chaire Jean Monnet ad personam, Maurice Baslé a, notamment, été vice-président Europe de l’Université de Rennes 1 et vice-président Europe et international de l’Université européenne de Bretagne (UEB).

Après des études à la faculté des sciences économiques de Rennes, Maurice Baslé devient chargé de conférences, maître-assistant à l'Université de Rennes 1 en 1975. Nommé professeur en 1985 à l'Université de Bretagne Occidentale, il reviendra à Rennes en 1988. 
Fortement impliqué dans le domaine de la formation, Maurice Baslé a mené une brillante carrière d'enseignant-chercheur. Après avoir développé une licence et une maîtrise d'économie à Brest, il fut à l’origine du master Politiques européennes de l’Université de Rennes 1 et a été responsable du master 2 Evaluation et analyse financière pour les collectivités territoriales. Son implication dans la formation, de la licence au doctorat, le conduit à prendre la responsabilité de l’école doctorale de sciences économiques et de gestion de l’Université de Rennes 1 de 1991 à 1995.
Il s’est en parallèle distingué par l’obtention d’une chaire européenne Jean Monnet en économie à Rennes. Il a été, à ce titre, un membre actif du Centre d’excellence Jean Monnet de Rennes, labellisé par la Commission européenne.

Son engagement européen  se retrouve également dans ses activités de recherche, au sein du centre de recherche en économie et management (CREM - UMR 6211), portant sur l’intégration européenne et le développement économique des régions d'Europe, l’économie et les politiques régionales de compétitivité et de développement durable, ainsi que sur la méthodologie de l'évaluation et de la mesure d'impact des politiques publiques et des programmes. ​Il a rédigé de nombreux ouvrages autour de ces thématiques de recherche, contribuant ainsi a rendre accessible au plus grand nombre la compréhension de l'évaluation des politiques publiques et du budget de l'Etat.
Directeur scientifique du centre associé du Cereq Bretagne de 1992 à 2015, Maurice Baslé est un expert reconnu dans le domaine de l’évaluation des politiques publiques. Membre du Conseil scientifique interministériel de l'évaluation des politiques publiques en France de 1995 à 1999, il participe à la création de la société française de l'évaluation des politiques qu’il présidera jusqu’en 2002.
Expert à la direction de la recherche du ministère de l’Education, il a été nommé expert renforcé à l'AERES en 2008 et membre du Conseil stratégique régional de l’innovation en 2009. Il a également présidé l'instance française d’évaluation des fonds européens (DIACT- Association des régions de France) à compter de 2008.

Durant toutes ces années, Maurice Baslé a mis son savoir et ses compétences au service de la communauté.
Au sein de l’Université de Rennes 1 tout d’abord où il a été vice-président du conseil des études et de la vie universitaire entre 2001 et 2002, doyen de la faculté des sciences économiques de 2002 à 2006 et vice-président Europe auprès de Guy Cathelineau de 2008 à 2012.

Au service du développement de l’enseignement supérieur et de la recherche rennais et breton également.
En 1990, il participe activement à la création de l’Institut d’études politiques, Sciences Po Rennes. Il s’investit ensuite au service de la création de l’Université européenne de Bretagne (UEB), pôle de recherche et d'enseignement supérieur créé en 2007. Il y occupait la fonction de vice-président Europe et international. A ce titre, il a fait partie du comité scientifique de l’évènement "Jeunes chercheurs en Europe" organisé dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne fin 2008, à Rennes.

Officier des palmes académiques et chevalier de l’ordre national du mérite, il avait pris sa retraite en 2011.
Professeur émérite, chaire Jean Monnet ad personam, Maurice Baslé poursuivait ses travaux sur l’intégration européenne et s’investissait encore pleinement au service de la communauté universitaire et du territoire.