Des catalyseurs artificiels qui imitent de mieux en mieux les enzymes

Les fonctions souvent complexes des enzymes sont très difficiles à reproduire dans des systèmes non biologiques. C’est maintenant chose faite par des chimistes rennais qui ont développé une approche inédite pour synthétiser des systèmes purement organométalliques. Publication dans Angewandte Chemie ("Hot paper" - 11 mars 2021)

D'après J. Trouvé et al.

Les enzymes sont des catalyseurs biologiques naturels qui réalisent des transformations biochimiques sélectives dont l’efficacité réside dans la multitude de fonctions chimiques dont ils sont dotés.

Hélas, ces fonctions souvent complexes sont très difficiles à reproduire dans des systèmes non biologiques.

C’est maintenant chose faite par des scientifiques de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (Université de Rennes 1/CNRS/ENSCR/INSA Rennes) qui ont développé une approche inédite pour synthétiser des systèmes non biologiques, purement organométalliques, capables de catalyser des réactionschimiques avec des degrés de sélectivité et des cinétiques comparables à celles obtenues par des enzymes naturels.

[Lire l'intégralité de la présentation sur le site de l'Institut national de chimie du CNRS]

Référence

Enzyme‐like Supramolecular Iridium Catalysis Enabling C−H Bond Borylation of Pyridines with meta‐Selectivity
Trouvé, J., Zardi, P., Al‐Shehimy, S., Roisnel, T. and Gramage‐Doria, R. (2021)
Angew. Chem. Int. Ed.. DOI:10.1002/anie.202101997