De l'animal à l'Homme : nouveau jalon pour la recherche rennaise préclinique en imagerie

Le partenariat renforcé entre la plateforme d'imagerie PRISM et l’unité de recherche NuMeCan marque une nouvelle étape dans la structuration du pôle de recherche préclinique rennais en imagerie et chirurgie dédié au modèle porcin. En s’associant, ces deux entités proposent aux chercheurs et industriels, une offre d'expertises scientifiques et techniques globale, unique en France. Un atout pour le développement des recherches en agroalimentaire, nutrition, santé et neurosciences, mais aussi pour la recherche médicale et chirurgicale.
Cerveau de miniporc vu en IRM in vivo - Image © PRISM/NuMeCan

Dès 2015, grâce à l’utilisation de l’imagerie cérébrale in vivo sur le porc d’élevage et le miniporc, espèce modèle pour l’Homme, les scientifiques de l'unité mixte de recherche NuMeCan (Nutrition, Métabolismes, CAncer) sous co-tutelle de l'Université de Rennes 1 et d'INRAE ont pu explorer de nouveaux domaines de recherche.

Avec l’IRM fonctionnelle notamment, ils ont étudié les réponses cérébrales à des stimulations visuelles, acoustiques, ou olfactogustatives. Ces travaux se sont traduits par de nombreuses avancées dans le domaine des thérapies liées aux troubles alimentaires chez l’Homme (utilisation d’ingrédients alimentaires fonctionnels, chirurgie bariatrique, électroacupuncture, …).

Ces avancées ont été rendues possibles par la synergie entre les expertises scientifiques de NuMeCan et les offres technologiques et méthodologiques de la plateforme PRISM.

[Lire l'intégralité du communiqué sur le site d'INRAE]