[Covid19] Mobilisation générale en soutien aux personnels soignants

Face à la crise sanitaire, chercheurs, composantes de l’université, laboratoires et grandes écoles ont souhaité se mobiliser en mettant leurs stocks de matériel au profit des soignants. Un élan de solidarité auquel l’Université de Rennes 1 a répondu en prenant l’initiative de collecter les dons de l’ensemble des partenaires académiques du site rennais, en accord avec le CHU de Rennes et l'Agence Régionale de Santé.

Etudiants en pharmacie réalisant du gel hydro-alcoolique
  1. Une collecte académique pour équiper les professionnels de soins primaires
  2. Une chaîne de solidarité qui se prolonge jusqu’en Chine
  3. Mobilisation étudiante pour produire de la solution hydro-alcoolique
  4. Vous souhaitez vous mobiliser à nos côtés ?

Une collecte académique pour équiper les professionnels de soins primaires

Grâce à la mobilisation de ses structures de recherche (Biosit, CReAAH, Ecobio, Foton, Géosciences, IETR, IGDR, IPR, Irset, ISCR, LTSI, MICMAC, NuMeCan, LGCGM, ScanMat), composantes (Enssat, OSUR, UFR SVE et SPM), services (DIL, DPSE, SCD) et écoles partenaires (Agrocampus Ouest, INSA Rennes, ENSCR, Sciences-Po Rennes), près de 215 000 équipements de protection ont ainsi pu être collectés en quelques jours (masques chirurgicaux, masques FFP2 ou FFP3, paires de gants, blouses, lunettes de protection, manchettes, charlottes jetables...).
 

En réponse à l'appel aux dons de l'équipe de soins et d'organisation territoriale ESSORT Bretagne, le matériel est ensuite distribué, principalement via les médecins référents du département de médecine générale de la faculté de médecine, aux médecins généralistes, infirmiers et aides-soignants libéraux, personnels des EHPAD, pharmaciens, aides à domicile aux malades et personnes en situation de handicap, protection civile d'Ille et Vilaine, SOS médecins… qui manquent encore souvent du matériel de protection indispensable pour se protéger et pour ne pas contaminer d'autres personnes.

De nombreux étudiants des formations de santé de l’Université de Rennes 1 sont aujourd’hui en stage, en services hospitaliers, mais aussi dans des cabinets médicaux et en officines.
L’université a de ce fait une responsabilité particulière envers ses étudiants mais également leurs maîtres de stage, en première ligne de la lutte contre la propagation du coronavirus et de la prise en charge à domicile d’un grand nombre de malades.

David Alis, président de l'université

Une chaîne de solidarité qui se prolonge jusqu’en Chine

Suite à la mobilisation de son réseau d’alumni des universités partenaires chinoises (South-East University de Nankin, Shenzhen Technology University), Patricia Amé et Philippe Mabo, vice-doyens de la faculté de médecine, ont réceptionné des milliers de masques supplémentaires qui vont également permettre d’équiper les personnels de soins primaires en Bretagne.
 
Plus de 20 000 masques offerts par nos partenaires en Chine - La Shenzhen Technology University a fait don de 10 000 masques chirurgicaux à l'Université de rennes 1(photo de gauche avec Ruan Shuangchen, président de la SZTU). En parallèle, l'association chinoise des anciens apprenants de Rennes à Nankin a adressé gracieusement 13 000 masques (sur la photo de droite, Patricia Ame et Philippe Mabo, vice-doyens de la faculté de médecine, aux côtés des masques à leur arrivée à Rennes)

   

Mobilisation étudiante pour produire de la solution hydro-alcoolique

Sur le campus Santé, Eric Hitti, doyen de la faculté de pharmacie, a transformé le TP de galénique des étudiants en 3e année en atelier de production de solution hydro-alcoolique.
Pour répondre à la mobilisation de l'association des étudiants en pharmacie, l’Université de Rennes 1 a en effet également collecté, gâce à l'élan de solidarité de ses laboratoires et partenaires académiques, les réactifs et matériels nécessaires à la préparation de la solution (éthanol, peroxyde d'hydrogène et glycérol, bidons et flacons). En 3 jours, 1400 litres ont pu être préparés par la vingtaine d’étudiants volontaires, toujours au profit des équipes de soins primaires exposées au virus.


 

Vous souhaitez vous mobiliser à nos côtés ?

Pour poursuivre cette démarche et amplifier l'action engagée par l'université, la Fondation Rennes 1 mobilise aujourd'hui ses entreprises partenaires. Objectif : collecter des équipements de protection et les matières premières qu’attendent les étudiants en pharmacie pour relancer la fabrication de solution hydro-alcoolique.
Cette initiative en collaboration avec les Rotary Clubs Bretagne Mayenne et ESSORT Bretagne, la fédération bretonne des équipes de soins primaires, a vocation à être déployée à l'ensemble du territoire par la fédération nationale AVECsanté, en partenariat avec les Rotary Clubs de France.
Contact : fondation@univ-rennes1.fr / 02 23 23 37 54

ESSORT accueille les demandes, récolte les dons, organise la redistribution aux professionnels du soin à domicile et aux professionnels de soins de premier recours via une adresse mail dédiée : donscovid35@gmail.com
(donscovid22@gmail.com dans les Côtes d'Armor, donscovid29@gmail.com dans le Finistère, donscovid56@gmail.com dans le Morbihan).

Vice-doyenne de la faculté de médecine, Patricia Amé, aidée par deux étudiantes de 2e année de médecine, informe en besoins, recense et récolte, via les réseaux sociaux, du matériel médical, en lien avec ESSORT (groupe Facebook COVID_19_rennes_matériel). Elle incite également les particuliers à mettre leurs logements vacants à la disposition des personnels soignants (groupe Facebook COVID_19_rennes_logement).
Elle a également créé un 3e groupe, COVID_19_rennes_confinement, qui discute et relaie les bonnes idées pour mieux vivre le confinement et pour aider les personnes en difficulté. Cette action est menée avec un groupe d'étudiants volontaires du Master 2 de psychologie, parcours violences, risques, vulnérabilités, psychologie criminologique et victimologique de l'Université Rennes 2.