Claude Champaud, 1er président élu de l’Université de Rennes 1, s’est éteint à l’âge de 90 ans

L’Université de Rennes 1 restera marquée par l’investissement indéfectible du professeur Champaud, dont il a été le premier président entre 1971 et 1975.

Disparition de Claude Champaud, premier président de l'université élu © Z. Defond

Né en 1929, fils d’un instituteur et d’une cultivatrice, Claude Champaud est entré à la faculté de droit en 1964. Il y gravira, en moins de dix ans, tous les échelons d’un cursus studiorum brillant jusqu’à l’agrégation de droit privé, dont il sort major en 1963. Jusqu’en 1996, il enseignera dans sa faculté spécialement le droit des affaires et le droit économique.

Directeur de l’IAE en 1966, il transformera ce dernier en 1968 en un Institut de Gestion (IGR) appelé à devenir un établissement d’enseignement universitaire de management très réputé. En 1971, il deviendra le premier président élu de l’Université de Rennes 1. En quelques années, il l’ouvrira largement sur le monde extérieur et à la formation permanente. En 1974, ses pairs le porteront à la première vice-présidence de la Conférence des présidents d’universités où il prendra une part importante au projet de réforme des enseignements supérieurs.

C’est alors que Claude Champaud commencera une seconde carrière ponctuée par des engagements publics divers. Elu de 1975 à 1995, vice-président du comité d’étude et de liaison des intérêts bretons (CELIB), il sera élu vice-président (1973-1976) puis président (1976-1979) du comité économique et social de Bretagne. Il deviendra conseiller municipal de Rennes de 1983 à 1989. En 1985, devenu conseiller général du canton de Rennes-Centre, il en sera le représentant durant plus de 18 ans. En 1986, élu conseiller régional, il se distinguera par le dynamisme consacré au dossier de la recherche, en tant que président du CCRRDT. En 1994, en fondant l’association pour la renaissance du palais du parlement de Bretagne, il mobilisera les collectivités, des entreprises et des citoyens pour la reconstruction du Parlement. En 1998, il prendra la présidence de l’Orchestre de Bretagne dont il favorisera le développement.

Ayant participé à de nombreuses commissions officielles et présidé, notamment, le « Groupe d’Etudes sur l’Entreprise Personnelle à Responsabilité Limitée », Claude Champaud sera nommé Conseiller d’Etat en mission extraordinaire de 1987 à 1991.

Parallèlement, Claude Champaud n’a jamais cessé ni d’enseigner, ni d’écrire. Sa bibliographie juridique ne comporte pas moins de 160 références dont des ouvrages réputés comme « Le pouvoir de concentration des Sociétés par actions » ; « Le droit des affaires » ; « L’Entreprise et le droit commercial » ; « Les stratégies judiciaires de l’entreprise » et plus récemment, « Le Manifeste pour la doctrine de l’entreprise » et « L’entreprise dans la société du 21ème siècle ». On lui doit aussi un nombre important d’articles ou de livres en gestion, en histoire et en sociologie politique, dont un « A jamais la Bretagne ». Ancien président de l’association internationale de droit économique, il est intervenu dans plus d’une centaine de colloques scientifiques en France et à l’étranger.

Claude Champaud, professeur, scientifique,  juriste gestionnaire, pour lequel le droit est inséparable de la vie des entreprises et de leur intérêt social, sera un conseiller d’entreprise recherché. Cette expérience pragmatique nourrira constamment ses enseignements et ses écrits. Les liens ainsi noués avec les grands entrepreneurs de l’Ouest l’ont conduit à promouvoir le fameux  « Club des Trente » avec Yves Rocher, Pierre Legris, Jean-Pierre le Roch,  Louis Le Duff... En 2003, il fonda le Réseau Entreprises Propriétés Intellectuelle (REPI), qu’il présidera pendant une dizaine d’années. En 2005, il créera le Fonds de Recherche pour la Doctrine de l’Entreprise (FORDE) qu’il a présidé et animé. Il a été l'un des pionniers à créer les indispensables passerelles entre l’université et l’entreprise et a joué un rôle moteur dans la création de la Fondation Rennes 1 - Progresser Innover Entreprendre.

Le président David Alis fait part de l’immense tristesse de toute la communauté universitaire. « Soucieux d’universalité, le président Claude Champaud a assumé de façon toujours éminente ces multiples responsabilités avec une fidélité constante au service de l’Université, de la Cité, et de la Bretagne. Il a fait de « l’école de Rennes » le premier centre de recherche en droit et gestion de l’Ouest, et de notre université, un fleuron avec le souci de l’internationalisation, de l’innovation et de l’ouverture au monde socio-économique. C’est un bâtisseur dont l’œuvre suscite le respect et l’admiration au-delà du monde universitaire. »      

Claude Champaud est officier de la Légion d’Honneur, officier de l’Ordre national du mérite, Commandeur des Palmes Académiques. Il est Membre associé de l’Académie Royale de Belgique, Docteur honoris causa de l’université de Gand et de celle de Liège. Compagnon de Melvin Jones, il est aussi citoyen d’honneur du Minnesota.
 

DATES REPERES

Carrière académique

  • Professeur de droit privé à l’Université de Rennes/Rennes 1 (1963-1996)
  • Président de l’Université de Rennes 1 (1971-1975)
  • Directeur de l’IGR-IAE Rennes (1966-1971 ; 1977-1984)
  • Premier vice-président de la Conférence des Présidents d’Université (1974)
  • Docteur Honoris Causa des universités de Liège et de Gant
  • Membre de l’Académie Royale de Belgique

 
Carrière politique et publique

  • Président du Comité Economique et Social de Bretagne (1975)
  • Conseiller Général du canton de Rennes-Centre (1985-2003)
  • Conseiller Régional (1986-1992)
  • Membre du Conseil d’Etat (1987)
  • Président de l’Orchestre de Bretagne (1998)
  • Fondateur du Réseau Entreprises Propriétés Intellectuelle - REPI (2003)
  • Fondateur du FOnds de Recherche pour la Doctrine de l’Entreprise - FORDE (2005)
  • Fondateur du « Club des Trente » (1989)

 
Publications emblématiques

  • Le pouvoir de concentration de la Société par actions, Sirey, 1962
  • L’entreprise et le droit commercial, A. Colin U2, 1970
  • Le Droit des  affaires, Que sais-je ? PUF, 1981-1987-1991-1994
  • Les stratégies judicaires de l’entreprise (avec D. DANET), Dalloz, 2006
  • Manifeste pour la Doctrine de l’Entreprise : sortir de la crise du financialisme(avec D. DANET, D. BRIAND et R. CONTIN). Larcier, Bruxelles, 2011
  • L’entreprise dans la Société du 21ème siècle, 2013
  • A jamais la Bretagne, Éditions Régionales de l'Ouest, 1998, 248 p.