Brendan Le Daré, lauréat des Prix de l’Académie de Pharmacie (AMIFAC) et de la Société Française de Toxicologie

Doctorant au sein de l’UMR « Nutrition, Métabolismes et Cancer », Brendan Le Daré est doublement récompensé pour ses travaux de thèse portant sur le métabolisme et les mécanismes d'action des xénobiotiques hépatototoxiques, qui ont fait l’objet de 7 publications et 1 brevet.
Brendan Le Daré, lauréat des Prix de l’AMIFAC et de la Société Française de Toxicologie

Etude du métabolisme des médicaments par réseau moléculaire

Brendan Le Daré mène ses recherches portant sur le métabolisme et les mécanismes d'action des xénobiotiques hépatototoxiques, sous la co-direction de Vincent Lagente et Thomas Gicquel, au sein de l'UMR NuMeCan (Université de rennes 1/INSERM/INRAE). Des xénobiotiques d’intérêt (médicaments, produits chimiques, polluants de l'environnement...) ont été étudiés dans un modèle de cellules hépatiques, douées de capacité métabolique semblable à celle du foie humain (cellules HepaRG différenciées).

L'expertise du Réseau national PREVITOX (Inserm-Ansm)

Piloté par NuMeCan, PREVITOX rassemble plus de 35 laboratoires en France avec pour objectif d'évaluer la toxicité des produits de santé dans des modèles alternatifs aux modèles animaux, in silico et in vitro (cultures cellulaires 2D, 3D, organoides)