Voir la radioactivité : reconstitution de l'expérience de Pierre Curie

Parmi ses collections scientifiques, l'université de Rennes 1 conserve un ensemble d'appareils conçus par Pierre et Jacques Curie dès 1885. Avec Marie Curie, Pierre utilise son invention en 1898 pour mesurer la radioactivité des sels d'uranium, découvrant ainsi le radium et le polonium. Après restauration, les exemplaires de ces instruments conservés à Rennes 1 permettent de rééditer cette expérience légendaire, qui permet la mesure à l'œil nu !

Voir la radioactivité
  1. Un peu d'histoire
  2. Les instruments
  3. L'inauguration et la conférence

Un peu d'histoire

À partir de 1880, Pierre Curie et son frère, Jacques, ont commencé une série d'études sur les propriétés électriques des cristaux. Ces travaux les ont menés à une découverte importante : la piézoélectricité. Il s’agit de la propriété qu'ont certains cristaux dépourvus de centre de symétrie de produire de l'électricité lorsqu'ils sont soumis à des compressions ou des tractions. Dès 1885, les frères Curie font construire un instrument utilisant cette propriété : la balance à quartz piézoélectrique. Avec Marie Curie, Pierre va l'utiliser en 1898 pour mesurer la radioactivité des sels d'uranium et découvrir le radium et le polonium.

Les instruments

Le dispositif expérimental est composé pour l’essentiel d’une chambre d’ionisation qui reçoit l’échantillon radioactif (en l'occurrence une simple aiguille de réveil luminescente, source particulièrement faible de rayonnements), d’un électromètre capable de mesurer des courants électriques très faibles et d'une balance à quartz. Le courant électrique engendré par les rayonnements ionisants va être compensé par le dispositif à quartz et conduire à la détermination de façon extrêmement précise de la radioactivité de l’échantillon, par déviation chronométrée d'un rayon lumineux sur une échelle graduée.

Il devient alors possible de mesurer à l'œil nu l'intensité de la radioactivité de l'échantillon !

Instruments

L'inauguration et la conférence

Le mardi 10 novembre 2015, l'expérience a été réalisée sur les appareils conservés à l'université. Ceux-ci ont été restaurés par Bernard Pigelet et par Dominique Bernard (correspondant collections). Elle s'est déroulée en présence de Mme Hélène Langevin-Joliot et de M. Pierre Joliot, enfants de Frédéric et Irène Joliot-Curie (prix Nobel de Chimie en 1935), petits enfants de Pierre Curie (prix Nobel de Physique en 1903) et de Marie Curie (prix Nobel de Physique en 1903 et de Chimie en 1911). Visionnez l'enregistrement de la retransmission en direct sur le web.

Cette manifestation a été précédée d’une conférence de R. Huynh, directeur du Musée Curie : "La radioactivité, le rayonnement d’une découverte". Illustrée de documents issus des collections du musée Curie, elle a proposé au public, très nombreux, de redécouvrir l’histoire de la radioactivité, de sa découverte à ses premiers usages, scientifiques, médicaux et autres. L’histoire du radium, découvert par Pierre et Marie Curie en 1898, a occupé une place centrale dans cet exposé.