Agissons pour des campus durables

Favoriser l'adoption des éco-gestes, c'est l'objectif de la campagne lancée par les universités de Rennes 1 et Rennes 2.

Campagne-Eco-Gestes

Les universités de Rennes 1 et Rennes 2 lancent une opération commune pour favoriser l'adoption des éco-gestes auprès des usagers des campus. Réalisée en interne, cette campagne, au ton résolument humoristique, vise à (re)mobiliser et donner du sens aux gestes du quotidien. Elle participe d'une dynamique globale pour répondre au défi de la transition énergétique.

Pourquoi une campagne sur les éco-gestes ?

Renouvellement du patrimoine immobilier, hausse des coûts de l'énergie, réduction des émissions de gaz à effet de serre, les universités n'échappent pas au contexte actuel. Avec 55 000 étudiants et personnels et un important patrimoine immobilier (450 000 m2), les universités de Rennes sont directement concernées par la question de la transition énergétique de leur patrimoine. Les enjeux de la transition sont multiples et stratégiques : environnementaux, financiers, techniques, mobilisation des usagers.

Sur ce dernier point, les actions de sensibilisation en direction des usagers de Rennes 1 se développent, dans le cadre de la démarche Agenda 21 de l'établissement et sous l’impulsion de Thomas Menuet, animateur énergie à la DRIm : participation au concours CUBE 2020, mailing, accompagnement ciblé de certains services... Cette campagne s’inscrit également dans le prolongement du schéma directeur énergie-eau (SDEE), réalisé conjointement par les deux universités, dont les objectifs sont de maîtriser les consommations en eau et en énergie sur l’ensemble de leurs campus.

Mascotte-Eco-Gestes-Bureautique

Quels sont les éco-gestes mis en avant ?

La première phase de la campagne portait sur l’éclairage, l’électricité bureautique et l’eau avec des éco-gestes simples à appliquer, tels qu'éteindre la lumière en sortant d’une pièce, éteindre son écran d’ordinateur lors de sa non utilisation et prévenir en cas d'un constat d’une fuite d’eau. De nouveaux éco-gestes viennent enrichir cette campagne, en abordant la question de la mobilité, des déchets et de l'éclairage naturel. Au total six éco-gestes ont été déployés sur deux ans, pour sensibiliser les étudiants et les personnels à faire évoluer leurs pratiques quotidiennes en matière de développement durable.

Quel est le principe de la campagne ?

Cette campagne vise à favoriser l’adoption des éco-gestes par l’ensemble des usagers. Or ces éco-gestes sont plus ou moins connus de tous mais pas toujours appliqués. Il s’agit donc de remobiliser les usagers sur ces questions. L’idée a donc été de privilégier un parti pris humoristique. Il mise moins sur l’exemplarité que sur l’auto dérision, illustrée par un personnage mis en scène dans des situations  « contre-exemple », invoquant une mauvaise excuse sous forme de bulle BD. Le visuel est accompagné d’un chiffre clé qui met en exergue la gaspillage évitable ou l'économie réalisable. Ces chiffres clés sont issus des résultats du SDEE. Le message institutionnel est une invitation à l'action collective "Agissons pour des campus durables".

Qui est visé par ces messages ?

Se (re)mobiliser aux éco-gestes et faire des économies à l’échelle des deux universités, c’est l’affaire de tous. C’est pourquoi, tous les étudiants et personnels de Rennes 1 et Rennes 2, à la fois des campus rennais et des sites de St-Brieuc, St-Malo, Lannion et Paimpont sont concernés par cette campagne, avec le leitmotiv "Agissons pour des campus durables".

Comment cette campagne a-t-elle été développée ?

Le phase de conception (thèmes, messages, parti pris) est le fruit d'un travail étroit entre les services communication et ressources immobilières (DRIm) de Rennes 1 et Rennes 2. Il s'est appuyé sur les résultats du SDEE et l'expertise de notre animateur énergie. Des usagers ont également apporté leurs contributions, à travers les ateliers de mobilisation du SDEE et via la participation de personnels administratifs et enseignants de l’ESIR et d'étudiants en psychologie à Rennes 2. La conception graphique a été réalisée par le CREA, le centre de ressources et d’études audiovisuelles de l’Université Rennes 2.

Eco-geste 1 : éteindre la lumière en sortant d’une pièce

Pas le temps d'éteindre la lumière, j'pars à la mer !

Dans les universités rennaises, 18% de l'électricité consommée sont consacrés à l'éclairage

Ecogeste Eclairage

Eco-geste 2 : éteindre son écran d’ordinateur

Pas besoin d'éteindre mon écran, j'pars pas longtemps...

Un écran éteint le midi et la nuit, c'est 25% d'électricité économisés

Ecogeste Bureautique

Eco-geste 3 : prévenir en cas de constat d’une fuite d’eau

Pas le temps de prévenir, je dois partir !

Une fuite de chasse d'eau évitée, c'est 250.000 litres d'eau économisés par an

Ecogeste Eau

Eco-geste 4 : privilégier les transports en commun plutôt que la voiture

Pas envie de perdre du temps, je prends le volant !

En ville (circulation dense et feux réguliers), la vitesse moyenne d'un vélo est de 12 à 14 km/h, alors que celle de la voiture est de 10 et 12 km/h.

Ecogeste Mobilité

Eco-geste 5 : participer au tri des déchets

Pas le temps de trier, c’est trop compliqué !

Le tri de nos papiers/cartons crée 1 emploi en insertion

Ecogeste Dechets

Eco-geste 6 : favoriser l'éclairage naturel

Pas envie d’me bouger, j’laisse allumé !

Les universités rennaises consacrent 600 000 € de leur budget uniquement pour l’éclairage

Ecogeste Eclairage naturel

Se mobiliser aux éco-gestes et faire des économies à l’échelle des universités, c’est l’affaire de tous.