Chimie verte : le prix Achille Le Bel attribué à Christian Bruneau

Spécialiste rennais de la catalyse, Christian Bruneau est récompensé par la Société Chimique de France, communauté de plus de 5 000 chimistes.

Christiant Bruneau, ingénieur de recherche CNRS, lauréat du Prix Le Bel de la Société Chimique de France
  1. Un parcours de trente ans à Rennes 1
  2. La catalyse pour une chimie plus propre et économe
  3. Le Grand Prix Achille Le Bel
  4. L'Institut des Sciences Chimiques de Rennes fête ses 10 ans

Christian Bruneau, ingénieur de recherche hors classe CNRS à l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes (UMR 6226, équipe OMC), est lauréat du Grand Prix Le Bel 2016 de la Société Chimique de France, conjointement avec Mir Wais Hosseini, professeur à l’Université de Strasbourg.

Ce prix représente "une grande satisfaction qui revèle l'intérêt et l'actualité de mes recherches ainsi que la reconnaissance de mes pairs" confie le chercheur en catalyse pour le développement durable et membre de la SCF depuis une vingtaine d'années.

Un parcours de trente ans à Rennes 1

Recruté en 1980 par le CNRS à l’ENSC Rennes, Christian Bruneau rejoint en juillet 1986 le laboratoire de Catalyse organométallique de Rennes (CNRS-Université de Rennes 1). Après avoir été directeur de l’UMR 6509 pendant 6 ans, il est, depuis 2006 ans, responsable du groupe de catalyse et chimie verte dans l’équipe « Organométalliques : Matériaux et Catalyse » de l’ISCR.

Moteur au sein de plusieurs réseaux européens et internationaux (Inde, Russie, Turquie, Tunisie…), il a créé en 2013 le Laboratoire International Associé "CHEMSUSCAT : Catalysis for Sustainable Development" (CNRS-Leibniz Institut for Catalysis-LIKAT, Rostock) avec le professeur Matthias Beller, Docteur Honoris Causa 2015 de l'Université de Rennes 1.

Avec à son actif plus de 300 publications et 9 000 citations, Christian Bruneau est, également, directeur-adjoint du Master international Catalyse, molécules et chimie verte.

La catalyse pour une chimie plus propre et économe

Les catalyseurs sont des composés qui, utilisés en très faible quantité, agissent comme des enzymes artificiels en facilitant la réalisation des transformations des molécules. Ils permettent de diminuer les coûts énergétiques, d’obtenir des réactions sélectives produisant peu de déchets et souvent de réaliser des transformations inédites. L’utilisation de la catalyse et des procédés catalytiques constitue un des douze principes de la chimie verte.

Christian Bruneau a développé à Rennes la catalyse au ruthénium vers la chimie verte avant qu’elle ne devienne un objectif d’actualité au plan international. Il a innové et marqué successivement les domaines de l’activation d’alcynes, de l’incorporation du CO2, de la catalyse asymétrique, de la métathèse des alcènes et de l’activation de liaisons carbone-hydrogène en relation avec l’industrie (SNPE, ORIL, IFPEN, Firmenich et Arkema).

Le Grand Prix Achille Le Bel

Le Grand Prix Achille Le Bel est attribué annuellement par la Société chimique de France et récompense des travaux dans le domaine de la chimie reconnus au niveau international. Créé en 1976, il est remis en l'honneur du chimiste français Joseph Achille Le Bel (21 janvier 1847 - 6 août 1930) considéré comme le précurseur de la stéréochimie moderne.

L'Institut des Sciences Chimiques de Rennes fête ses 10 ans

Autour de deux tables rondes, l'ISCR célèbre son anniversaire mardi 12 juillet 2016 au Diapason sur le campus de Beaulieu.

  • "L'ISCR, 10 ans de création et d'innovation" (10h45-12h30)
  • "Quels défis pour la chimie ?" (14h-15h30).

Plus d'infos