Voler sur l'eau ? 2 anciens étudiants de l'IUT briochin s'y emploient

Créateurs de "Loké Composite", Kévin Festock et Loïg Peigné, jeunes entrepreneurs, surfent sur le succès. Ils ont reçu, lundi 7 décembre 2015, un prix PEPITE-Tremplin pour l’Entrepreneuriat Etudiant des mains de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Voler sur l'eau ? 2 anciens étudiants de l'IUT briochin s'y emploient
  1. Faire voler le pratiquant au-dessus de l'eau, en utilisant les forces hydrodynamiques
  2. Collaboration avec l'IUT de Saint-Brieuc
  3. Rencontre sur les bancs de l'IUT briochin

Faire voler le pratiquant au-dessus de l'eau, en utilisant les forces hydrodynamiques

Cet aileron permet de faire voler le pratiquant au-dessus de l'eau, en utilisant les forces hydrodynamiques. Sa commercialisation démarrera en octobre 2015 pour les amateurs de windsurf. Le foil se compose de plusieurs parties réalisées en matériaux composites selon un procédé de fabrication tenu secret. L'ensemble permet d'obtenir des caractéristiques mécaniques de haute performance. De plus, il a été conçu pour s'adapter à la majorité des planches standards, à toutes les morphologies, à tous les niveaux d'utilisateurs et à tous les programmes de navigation. Cette adaptabilité repose sur des réglages simples et une gamme d'ailes permet de choisir son programme de navigation (vitesse, randonnée, vague...), leurs formes permettant d'accroître la stabilité de la planche en navigation. "Les foils permettent de naviguer quand il n'y a pas ou peu de vent, de diminuer la taille de la voile, de gagner en vitesse et en performance de la planche. La difficulté est de trouver le bon équilibre entre vitesse et stabilité", explique Kévin Festock.

Collaboration avec l'IUT de Saint-Brieuc

Hébergés dans un atelier de la pépinière Le Cap à Saint-Malo, les deux co-fondateurs prévoient de recruter deux techniciens, un chef d'atelier et un commercial dans les six prochains mois afin d'augmenter la cadence de production et accélérer le déploiement commercial. Ils visent, dans un premier temps, le marché français du windsurf amateur en proposant un produit simple d'utilisation et accessible à tous. Ils s'attaqueront ensuite au marché français du kitesurf, du wake board et du stand up paddle, avant de s'adresser sous 2 à 3 ans au marché international avec l'ensemble de leur gamme. Les fondateurs qui collaborent avec l'IUT de Saint-Brieuc sur des sujets de R&D, sont accompagnés par Rennes Atalante dans le cadre de l'incubateur Emergys, notamment sur les aspects juridiques, marketing et financiers du projet.

 

Rédaction : Rennes Atalante

Rencontre sur les bancs de l'IUT briochin

C'est en 2007, à l'IUT de Saint-Brieuc, que Loïg Peigné et Kévin Festock se sont rencontrés autour d’une passion commune : la planche à voile (Kévin est champion du monde 2006 et six fois champion de France).
Pendant leurs études, ils commencent à concevoir un foil en matériau composite capable de les faire voler sur l’eau, même en absence de vent. Leur DUT en sciences et génie des matériaux en poche, ils continuent à collaborer avec l’IUT de Saint-Brieuc pour concevoir (et tester) des foils pour le plaisir… jusqu’à l’an dernier : « Nous en avons fabriqué un qui fonctionnait vraiment bien. Et là nous avons décidé de monter notre entreprise ».
Loké Composite a été primée aux concours Cré’Acc et PEPITE Tremplin 2015. Avis aux amateurs : les foils conçus à l’IUT sont aujourd’hui commercialisés et s’adaptent à toutes les planches, kitesurf, paddle et autre wakeboard.